Rééducation

Posté par Jérôme Auger

Publié le 11/01/2023

Douleur au pied : quelles sont les causes d’une fasciite plantaire ?

Douleur au pied : quelles sont les causes d'une fasciite plantaire ? | Jérôme Auger | Paris

Les douleurs au pied sont fréquentes, surtout chez les sportifs et les personnes qui marchent beaucoup. Vous avez mal au pied lorsque vous marchez ? Il s’agit peut-être d’une fasciite plantaire.

Symptômes d’une douleur sous le pied

Bénigne dans la majorité des cas, la douleur sous le pied n’en est pas moins handicapante au quotidien ; d’autant qu’elle s’accompagne souvent d’autres symptômes.

Douleurs sous le pied

En général, lorsqu’on a mal aux pieds, la douleur se manifeste sous le pied, au niveau de la plante. Il s’agit d’une douleur inflammatoire, liée à un effort répété, qui part du talon et peut s’étendre jusqu’à l’avant du pied.

Les douleurs sous le pied sont relativement courantes. Leur cause principale est la surutilisation du pied : marche excessive, pratique d’un sport avec une augmentation brutale de la charge d’entraînement.

De manière générale, tout effort de marche prolongé et inhabituel favorise ce type de douleur. Ainsi, il n’est pas rare d’avoir mal sous le pied après une longue randonnée, ou une marche sur un terrain escarpé. Les coureurs sont également concernés, surtout s’ils allongent brusquement leurs sessions, ou en cas d’échauffement insuffisant.

Les principaux symptômes

Une douleur sous le pied apparaît rarement de manière isolée. Elle s’accompagne souvent d’autres symptômes comme un gonflement du pied, une rougeur ou encore une raideur du pied concerné. En général, la douleur est particulièrement forte lors des premiers pas, avant de diminuer progressivement au cours de la journée.

Généralement bénignes, ces douleurs n’en sont pas moins gênantes. En effet, les patients éprouvent des difficultés à poser le pied ou simplement à le bouger, ce qui rend tout effort de marche difficile.

Comment savoir s’il s’agit d’une fasciite plantaire ?

Vous ressentez une douleur vive au niveau du talon, particulièrement forte le matin lors des premiers pas ? Il s’agit probablement d’une fasciite plantaire, ou aponévrosite plantaire. Cette pathologie, fréquente chez les coureurs à pied, correspond à une inflammation du fascia plantaire, le tissu fibreux qui soutient l’arche du pied.

La fasciite plantaire est une pathologie de sur-utilisation, qui apparaît de manière progressive, au fil des entraînements ou des sessions de marche.

Les douleurs sont d’abord intermittentes, pouvant disparaître lorsque le pied n’est pas sollicité. Toutefois, en l’absence de traitement, elles tendent à s’intensifier au fil du temps. Au bout d’un certain temps, la fasciite plantaire se manifeste par des douleurs intenses, présentes même au repos.

Pour éviter d’en arriver là, il est recommandé de consulter un médecin dès l’apparition des douleurs. Seul un examen médical permet de poser le diagnostic de fasciite plantaire : la plante du pied est sensible au toucher au niveau du talon, à l’endroit où le fascia rejoint l’os. Des radiographies sont parfois réalisées pour confirmer ou préciser ce diagnostic.

Traitement de la fasciite plantaire

Le repos est indispensable pour soulager une fasciite plantaire : le patient doit éviter les activités à impact, comme la course à pied, pendant toute la durée du traitement.

Des orthèses plantaires peuvent être placées dans la chaussure. Ces dispositifs soulagent efficacement l’inflammation en amortissant les chocs, tout en soutenant l’arche du pied pour décharger le talon. Dans certains cas, un traitement antalgique peut être prescrit pour soulager la douleur.

Les médecins prescrivent généralement des séances de kinésithérapie aux patients atteints de fasciite plantaire. En effet, une rééducation du pied est souvent nécessaire pour corriger les déséquilibres à l’origine de la pathologie. Les étirements réalisés lors des séances permettent aussi de soulager les douleurs, ce qui accélère la guérison.

Le rôle du kinésithérapeute est aussi de conseiller le patient sur les bons réflexes à adopter lors de sa pratique sportive, pour éviter les récidives : progressivité de l’entraînement, ajout d’étirements des pieds à la routine sportive, choix de chaussures adaptées et confortables…En règle générale, tous ces éléments suffisent pour venir à bout d’une fasciite plantaire, et reprendre le sport sans difficulté.

Article rédigé par Jérôme Auger

Jérôme Auger est masseur-kinésithérapeute et ostéopathe, spécialisé dans les pathologies liées au sport. Il vous apporte tous ses conseils liés à la kinésithérapie dans ce blog.

Articles recommandés pour vous

Comment éviter les douleurs au genou pendant la course ? | Jerôme Auger | Paris 16

Comment prévenir et traiter les douleurs au genou quand on court ?

Les douleurs et blessures du genou sont…

Comment préparer un marathon avec un kiné du sport ? | Jerôme Auger | Paris 16

L’importance de la kinésithérapie du sport pour préparer un marathon

Quelle que soit votre expérience du marathon,…

Prévenir l’élongation des muscles ischio-jambiers | Jerôme Auger | Paris 16

Comment éviter une élongation des muscles ischio-jambiers durant la course à pied ?

Les ischio-jambiers sont les muscles les plus…

Comment reconnaître une tendinite ? | Jerôme Auger | Paris 16

Comment reconnaître une tendinite ?

Les tendinites sont des pathologies courantes, qui…

Voir tous les articles

Laissez votre commentaire

Le champ n’est pas valide
Le champ n’est pas valide