Sport et kinésithérapie

Posté par Jérôme Auger

Publié le 29/12/2022

Modifié le 29/12/2022

J’ai des douleurs régulières à la cheville après mes sessions de running : que faire ?

Douleurs à la cheville durant le running : que faire ? | Jérôme Auger | Paris

Agréable à pratiquer et bon pour la santé, le running peut aussi causer un certain nombre de douleurs. Vous avez mal à la cheville après vos séances, et vous hésitez sur la conduite à suivre ? Voici quelques recommandations pour vous soulager au mieux.

Symptômes d’une douleur au niveau de la cheville après du running

Les blessures à la cheville sont fréquentes chez les runneurs, et source de frustration. Les douleurs qui se manifestent après la course peuvent être causées par différentes pathologies.

Douleur à la cheville : quelles pathologies ?

On distingue les douleurs causées par un traumatisme (chute, torsion, changement brusque de direction) de celles qui apparaissent progressivement et régulièrement, sans raison apparente.

Dans le premier cas, une douleur à la cheville peut signaler :

  • Une entorse de la cheville
  • Une ou plusieurs fractures
  • Une rupture du tendon d’Achille

Dans le deuxième cas, il peut s’agir :

  • D’un déséquilibre lié à une malformation des pieds (comme le pied plat)
  • D’un déséquilibre musculaire de la cheville
  • D’une tendinite du tendon d’Achille
  • D’une arthrose de la cheville

Enfin, une mauvaise technique de course peut être responsable de douleurs régulières après vos sessions.

Les principaux symptômes

La douleur apparaît rarement de manière isolée. En cas de traumatisme, ce symptôme s’accompagne généralement :

  • D’un gonflement plus ou moins important de la cheville
  • D’un hématome (ce qui signale un saignement)
  • D’une difficulté à mobiliser la cheville (allant parfois jusqu’à l’impossibilité)
  • D’une difficulté à rester en appui sur le pied blessé

Les douleurs régulières sont d’apparition plus progressive, et interfèrent peu avec l’activité. Cela dit, elles doivent impérativement être diagnostiquées et traitées, pour éviter une aggravation ou l’apparition d’autres blessures.

Que faire lorsque l’on a des douleurs régulières à la cheville lors du running ?

Si vous souffrez de douleurs régulières à la cheville après vos séances de running, la meilleure chose à faire est de consulter votre médecin. Celui-ci pourra examiner cliniquement votre cheville, et vous orienter vers des examens d’imagerie si nécessaire. En effet, la cheville est une articulation vulnérable, très sollicitée en course à pied. Il est donc important de prendre ces douleurs au sérieux, pour éviter des blessures plus graves, et pouvoir de nouveau courir dans de bonnes conditions.

Bien sûr, si les douleurs ne diminuent pas spontanément, il convient aussi de stopper l’activité ; au moins jusqu’à obtention d’un avis médical. Le diagnostic des douleurs de la cheville est généralement clinique. En cas de doute, le médecin pourra vous prescrire des examens d’imagerie.

Dans tous les cas, la rééducation de la cheville est une part importante du traitement. Elle permet de diminuer les symptômes et de renforcer la cheville après une blessure avérée ; et de corriger les éventuels déséquilibres à l’origine de vos douleurs récurrentes.

Traitement de la cheville en kinésithérapie

Le traitement de la cheville en kinésithérapie peut englober plusieurs aspects, en fonction de la pathologie diagnostiquée par le médecin.

Après un traumatisme, des massages et des soins de physiothérapie permettent de réduire progressivement les douleurs et l’œdème. Quant aux mobilisations de la cheville, elles permettent de retrouver une mobilité normale de l’articulation, altérée par la blessure et l’immobilisation.

Des exercices de renforcement musculaire spécifiques permettent de stabiliser la cheville, et de compenser les déséquilibres à l’origine du problème. Cela permet de reprendre le sport dans des conditions optimales. Le rôle du kinésithérapeute est aussi de conseiller les sportifs sur l’amélioration de leur technique de course, et les modifications de leur équipement (chaussures). En effet, ces éléments sont une cause sous-estimée de douleurs après les sessions.

Article rédigé par Jérôme Auger

Jérôme Auger est masseur-kinésithérapeute et ostéopathe, spécialisé dans les pathologies liées au sport. Il vous apporte tous ses conseils liés à la kinésithérapie dans ce blog.

Articles recommandés pour vous

J'ai mal sur la partie externe de mon genou quand je cours : est-ce une tendinopathie du TFL ? | Jerôme Auger | Paris 16

Pourquoi la course à pied est-elle recommandée en cas de syndrome fémoro-patellaire ?

De nombreuses douleurs au genou sont attribuables…

J'ai mal sur la partie externe de mon genou quand je cours : est-ce une tendinopathie du TFL ? | Jerôme Auger | Paris 16

J’ai mal sur la partie externe de mon genou quand je cours : est-ce une tendinopathie du TFL ?

La tendinite du tenseur du fascia lata…

Quand et pourquoi prendre rdv pour des séances de kinésithérapie ? | Jerôme Auger | Paris

Quand et pourquoi prendre rdv pour des séances de kinésithérapie ?

Au cours de leur vie, de nombreuses…

Pourquoi faire appel à un kinésithérapeute du sport plutôt qu'à un kinésithérapeute ? | Jerôme Auger | Paris

Pourquoi faire appel à un kinésithérapeute du sport plutôt qu’à un kinésithérapeute ?

Si vous êtes sportif, vous avez sans…

Voir tous les articles

Laissez votre commentaire

Le champ n’est pas valide
Le champ n’est pas valide