Avant-bras

L’avant bras, formé par les deux os du radius et du cubitus, est très sollicité et exposé à divers accidents ( surtout des fractures). La rééducation est élémentaire pour retrouver la mobilité et éviter les complications.

Avant-bras : actes et solutions | Kinésithérapie et ostéopathie | Jérôme Auger | Paris

Les blessures et traumatismes de l’avant-bras, un motif de consultation fréquent

Il n’est malheureusement pas rare, particulièrement si vous êtes sportif, de se blesser au niveau de l’avant-bras. En effet, il s’agit là d’une partie du corps très exposée aux accidents divers : chute sur la main, choc direct ou indirect…

 

D’un point de vue anatomique, l’avant-bras se constitue de deux os, le radius et l’ulna (anciennement appelé cubitus). Les traumatismes de l’avant-bras correspondent à une fracture affectant l’un ou l’autre de ces deux os. Dans certains cas, ils s’accompagnent de lésions des articulations voisines, à savoir le coude ou le poignet. Le traitement de ce type de blessure est généralement chirurgical ; il est suivi d’une période plus ou moins longue de rééducation, effectuée chez un kinésithérapeute. Cette rééducation est indispensable pour retrouver une bonne mobilité de l’avant-bras et du poignet.

Quels sont les principaux traumatismes de l’avant-bras ?

Les traumatismes les plus fréquents des os de l’avant-bras sont :

  • La fracture du radius et de l’ulna
  • La fracture de Monteggia
  • La fracture de Galeazzi

Laissez votre commentaire