Rééducation post-opératoire

La rééducation fait partie intégrante de la prise en charge post-opératoire de plusieurs chirurgies. Elle permet de restaurer force et mobilité.

Rééducation post-opératoire : traitements | Kiné et ostéo du sport | Jérôme Auger | Paris

Généralités

Le corps humain peut subir une perte de force, d’endurance ou d’agilité suite à une opération chirurgicale. Pour cela, la rééducation post-opératoire se révèle particulièrement efficace pour accompagner le corps humain dans sa récupération et faire en sorte que le patient retrouve sa mobilité d’avant.

Mais qu’est-ce que la rééducation post-opératoire ? À quel moment y avoir recours ? Quels sont ses avantages ? On vous dévoile tout ce que vous devez savoir sur la rééducation post-opératoire.


Qu’est-ce que la rééducation post-opératoire ?

La rééducation post-opératoire englobe un ensemble de méthodes et d’exercices pratiqués par un patient ayant subi une intervention chirurgicale. L’objectif est alors de retrouver un fonctionnement normal de la zone où il a été opéré. Une rééducation post-opératoire peut se dérouler sur une période plus ou moins longue et se pratique accompagnée d’un kinésithérapeute.

Toute intervention chirurgicale sur l’un des membres du corps peut en effet laisser des douleurs plus ou moins fortes et laisser transparaitre des difficultés à bouger ou à plier l’articulation ou le membre opéré. Si ces symptômes sont tout à fait normaux, la rééducation post-opératoire permet de faciliter et d’accompagner le patient au cours de son processus de récupération.

Quels sont les maux les plus courants traités par la rééducation post-opératoire

La rééducation post-opératoire traite et soulage ce que l’on appelle les douleurs et les raideurs articulaires liées à une intervention chirurgicale orthopédique (les interventions qui corrigent des troubles ou des traumatismes de l’appareil locomoteur).

En effet, après une intervention chirurgicale, le patient peut alors connaitre des difficultés à utiliser normalement le membre ou l’articulation opérée. Pour cela, le kinésithérapeute accompagne le patient pour que celui-ci retrouve sa mobilité d’avant.

La rééducation post-opératoire est particulièrement indiquée aux personnes ayant souffert de blessures graves (fractures, entorse, accident sportif), de douleurs articulatoires, de malformation de l’appareil locomoteur et de pathologies du dos et de la colonne vertébrale.

Les avantages de la rééducation post-opératoire

La rééducation post-opératoire présente deux avantages majeurs : elle permet de réduire la douleur au niveau de la zone opérée et d’améliorer le processus de récupération du membre ou de l’articulation opérée.

En effet, les exercices physiques donnés par le kinésithérapeute ont pour objectif de rendre à l’articulation toute sa mobilité, et ce, tout en assurant la prise en charge de la douleur découlant de l’opération.

Le kinésithérapeute peut alors identifier les postures douloureuses et donner des conseils au patient pour lui éviter de faire des gestes ou prendre des postures néfastes à la cicatrisation ou à la récupération de la mobilité du membre opéré.

Par ailleurs, le kinésithérapeute se charge de surveiller l’état général du patient en s’assurant que la plaie cicatrise bien. Il agit en tant que véritable conseiller pour que le patient puisse retrouver une utilisation normale de son membre.

Le déroulé d’une séance de rééducation post-opératoire

Une séance de rééducation post-opératoire peut se présenter sous diverses formes, en fonction de la zone à traiter, de l’étendue de la chirurgie et de l’état du patient.

La première séance d’une rééducation post-opératoire prend la forme d’un échange entre le kinésithérapeute et le patient pour faire le point sur l’historique du patient, sur ses capacités et ses incapacités fonctionnelles, sur la nature de son opération ainsi que sur son profil général (sportif, sédentaire, etc.).

De cette manière, le kinésithérapeute peut ainsi proposer un plan de rééducation efficace et pertinent, adapté au patient.

Une séance de rééducation post-opératoire dure entre 30 minutes et une heure en fonction du profil du patient. Le kinésithérapeute utilisera diverses techniques qui lui semblent les plus appropriées, tel que des massages, des exercices physiques, la musculation, l’élongation ou l’étirement de la zone concernée, etc. Il peut également manipuler le membre pour accompagner le patient dans ses exercices.

Au début d’une rééducation post-opératoire, les séances ont pour objectif de diminuer la douleur (via des massages par exemple). Les séances pour améliorer la mobilité active et la récupération musculaire viennent par la suite.

Les séances de rééducation post-opératoire s’adaptent au patient : si celui-ci est faible ou ne se sent pas bien, les exercices de la séance sont modifiés pour ne pas perdre le bénéfice des séances précédentes.

Commencez votre traitement aujourd’hui

Pour aller plus loin : questions diverses

La rééducation post-opératoire est-elle douloureuse ?

Bien au contraire, l’objectif des séances de rééducation post-opératoire est de diminuer et faire disparaitre les douleurs liées à une intervention chirurgicale.

Cependant, en fonction de la zone opérée, du profil du patient et de sa sensibilité, certains exercices pourront se révéler inconfortables ou réveiller des douleurs liées à l’opération. Le kinésithérapeute est là pour identifier ces douleurs et vous donner les moyens de les faire disparaitre.

Quels sont les résultats d’une rééducation post-opératoire

Une rééducation post-opératoire a pour objectif de redonner une mobilité optimale à votre membre ou à votre articulation opérée et de faire disparaitre les douleurs découlant de l’opération. Les résultats peuvent commencer à s’observer dès les premières séances (notamment au niveau des douleurs ressenties).

Une rééducation post-opératoire peut durer jusqu’à six mois, et ce en fonction de la nature de l’intervention chirurgicale. À terme, le patient ne doit plus ressentir aucune douleur et doit pouvoir utiliser correctement son membre.

Où suivre une rééducation post-opératoire ?

Les séances de rééducation post-opératoire peuvent se suivre à l’hôpital, dans un cabinet de kinésithérapeute ou à domicile.

Les premières séances se réalisent à l’hôpital ou en cabinet pour que le kinésithérapeute puisse suivre l’évolution de la cicatrice et, au besoin, utiliser des instruments ou accessoires bien spécifiques. À terme, le kinésithérapeute pourra indiquer au patient les différents exercices à réaliser au domicile pour poursuivre la rééducation.

Laissez votre commentaire