La kinésithérapie au service de la psychologie du sportif

Le suivi psychologique peut être d’une grande importance couplé à un coaching sportif adapté.

La kinésithérapie au service de la psychologie du sportif | Cabinet Jérôme Auger | Paris

Généralités

Certes, la performance d’un sportif ou d’une athlète repose en grande partie sur ses capacités physiques. Pourtant, le « mental » a également son rôle à jouer dans la performance générale de l’athlète. Il s’agit alors, pour le sportif, de maitriser et de gérer sa concentration, sa motivation et son stress pour améliorer ses performances sportives. Cette composante, ce « mental » est aujourd’hui de plus en plus présent dans les divers sports et compétitions sportives. C’est ce que l’on appelle la « psychologie du sportif ». Un professionnel peut alors intervenir pour accompagner l’athlète et booster son « mental ». Focus sur la psychologie du sportif et sur les avantages de faire appel à un kinésithérapeute pour améliorer la concentration de l’athlète.


Qu’est-ce que la psychologie du sportif ?

Non seulement les muscles, les articulations, le tonus musculaire ou la force physique entrent en jeu dans la pratique sportive. La performance sportive repose également sur certains nombres de points d’ordre mental, parmi lesquels on retrouve :

  • La capacité à se concentrer
  • La capacité à gérer efficacement le stress (physique ou psychique)
  • La capacité à gérer sa motivation
  • La capacité à faire face à des situations imprévues, telles qu’une blessure ou un traumatisme. C’est la capacité de résilience face à une situation imprévue.

Ces différentes capacités psychiques sont généralement regroupées et plus connues sous le nom de « mental », un terme que l’on retrouve souvent sur les lèvres des commentateurs sportifs. Ce « mental » permet à l’athlète de se surpasser au cours d’une compétition ou d’un entrainement.

Or, tous comme les muscles se travaillent au cours d’entrainements et d’exercices, ce « mental » peut également se travailler. C’est ce que l’on appelle plus communément la « psychologie du sportif ». Il s’agit alors d’améliorer les capacités que l’on a nommées au-dessus pour que le sportif puisse se surpasser lors de compétitions ou d’un entrainement.

La psychologie du sportif est une discipline assez récente, mais qui devient de plus en plus à la mode. Traditionnellement, cette psychologie du sportif se retrouve dans les cursus de formation chez les kinésithérapeutes du sport.

Quels sont les problèmes les plus courants que prend en charge la psychologie sportive ?

La psychologie du sportif ne traite aucun « problème ». En effet, l’adjectif « psychologique » s’accompagne parfois d’une connotation négative, et pour de nombreux sportifs, suivre une prise en charge psychologique serait alors synonyme d’un problème de santé mentale. Pourtant, il n’en est rien.

La psychologie sportive peut se comparer à un exercice physique (des pompes, des abdominaux, des tours de pistes) qui aurait pour but d’augmenter le tonus musculaire et la résistance physique du sportif.

De la même façon, la psychologie sportive intervient pour améliorer les capacités psychologiques et émotionnelles du sportif. Cet accompagnement permet alors de mieux gérer le stress et la concentration du sportif dans l’un de ces cas de figure :

  • Une compétition
  • La participation à un stage intensif
  • La présence d’une grande quantité de public
  • Mieux gérer ses relations au sein de sports collectifs

De cette façon, la psychologie du sportif donne des armes à celui-ci pour qu’il ne soit pas désemparé face à une situation inédite. Il s’agit alors de renforcer son « mental ».

Les avantages de la prise en charge psychologique du sportif

La prise en charge psychologique du sportif présente trois avantages majeurs pour l’athlète :

  • Elle permet au sportif d’améliorer ses performances, et ce, tout particulièrement au sein d’environnements stressants (compétition, effort intense, etc.)
  • Elle limite le risque de blessures ou de traumatismes, du fait même que le sportif connait mieux ses limites et connait davantage ses signes évocateurs
  • Elle permet au sportif de surmonter plus facilement la fatigue ou la blessure.

La psychologie du sportif permet à celui-ci de bénéficier d’un environnement mental bénéfique à sa performance physique et lui permet d’évoluer sereinement au sein d’un sport en équipe ou lors de compétition en solitaire.

Ses avantages se font ressentir sur l’ensemble des capacités psychologiques de celui-ci (prise de décision, sang-froid, réflexes, etc.)

Comment se déroule une séance de psychologie du sportif ?

La prise en charge d’un athlète est précédée d’un bilan complet du profil du patient. Cela permet au kinésithérapeute de faire le point sur la pratique sportive de l’athlète, ses précédents médicaux, mentaux et physiques et sur les objectifs, aussi bien sportifs que psychologiques, que souhaite atteindre le patient.

Le déroulé d’une séance dépendra des objectifs communs que se fixent le sportif et le kinésithérapeute. Pour atteindre ces objectifs, le professionnel pourra alors mettre en place différentes techniques spécialisées dans la psychologie du sportif comme :

  • Une écoute active
  • Une imagerie médicale
  • La tenue d’un carnet de bord retranscrivant les avancées du patient
  • Des thérapies cognitivo-comportementales

Généralement, les séances de psychologie du sportif durent entre 30 minutes et une heure.

Améliorez votre force

Pour aller plus loin : questions diverses

Quels résultats attendre d’une séance de psychologie du sportif ?

La psychologie du sportif est un traitement sur le long terme qui permettra à l’athlète d’améliorer son « mental ». De ce fait, il ne faudra pas attendre de résultats d’une seule séance, mais il faudra prendre en compte le résultat global d’un travail en psychologie sportive.

Généralement, la prise en charge psychologique d’un sportif permet une diminution du stress ou un gain de confiance chez celui-ci. Il faut généralement compter plusieurs semaines pour voir apparaitre des résultats.

Qui consulter pour entreprendre un suivi de psychologie du sportif ?

Le kinésithérapeute du sportif intègre est généralement l’interlocuteur privilégié pour la mise en place d’un suivi psychologique du sportif. En effet, sa formation est accompagnée d’un volet psychologique qui lui permettra d’accompagner un athlète aussi bien d’un point de vue physique (c’est un spécialiste du corps) que mental.

D’autres professionnels peuvent également réaliser un suivi psychologique du sportif, tels que les psychologues cliniciens, les psychothérapeutes ou les coachs sportifs

Quels sont les avantages de recourir à un kinésithérapeute pour le suivi psychologique du sportif ?

Tout d’abord, contrairement à d’autres disciplines, la kinésithérapie peut être intégralement prise en charge par l’assurance maladie et les complémentaires santé.

Par ailleurs, les kinésithérapeutes connaissent parfaitement les problématiques du sportif, que ce soit au niveau physique ou au niveau psychiques. Cette double casquette lui permet d’accompagner efficacement les athlètes.

Laissez votre commentaire