Massages thérapeutiques et exercices

Exercices et massages diffèrent de part leur méthodes et mécanismes d’actions. Selon la situation, votre kinésithérapeute saura vous conseiller en fonction de vos besoins.

Massages thérapeutiques et exercices : tarifs et déroulement | Cabinet Jérôme Auger | Paris

Généralités

La kinésithérapie repose sur un certain nombre de massages et d’exercices à visée thérapeutique, qui correspondent à des objectifs différents (et complémentaires !) de votre traitement. Ces soins s’adressent à différents types de patients : les enfants comme les adultes, les sportifs amateurs ou professionnels, les personnes âgées ou encore celles atteintes de troubles neurologiques. Il faut savoir que les massages thérapeutiques effectués par un masseur-kinésithérapeute diplômé d’Etat ne reposent ni sur les mêmes méthodes, ni sur les mêmes objectifs que les massages bien-être réalisés par d’autres professionnels. Les exercices sont quant à eux indispensables à votre rééducation ; certains pourront même être réalisés chez vous !


Les massages et exercices thérapeutiques : c’est quoi ?

Les massages thérapeutiques sont des soins dont la pratique est strictement encadrée. Elle est réservée aux masseurs-kinésithérapeutes ayant suivi une formation de plusieurs années validée par un diplôme d’Etat. Ces massages interviennent dans un cadre médical strict : ils traitent des pathologies ayant fait l’objet d’un diagnostic et d’une prescription médicale.

Le massage thérapeutique ne doit donc pas être confondu avec le massage bien-être, réalisé par des professions souvent non réglementées (cabinets de thérapies alternatives, instituts de beauté). Bien sûr, le massage bien-être est aussi enseigné dans des formations, et procure un confort certain aux personnes ; mais il ne constitue en aucun cas un traitement, et ne peut se substituer à la kinésithérapie.

Les exercices thérapeutiques sont l’autre pilier de votre prise en charge en rééducation. Ils correspondent à ce que l’on appelle la kinésithérapie active, un terme qui signifie tout simplement que c’est le patient qui effectue les exercices ; là où au contraire, les techniques passives comme le massage sont effectués par le thérapeute. Les bienfaits des exercices thérapeutiques sont nombreux. Ils permettent d’améliorer :

  • La posture
  • La force musculaire
  • La souplesse
  • L’équilibre et la coordination

Pour chaque objectif, il existe des exercices spécifiques permettant d’y répondre. Dans certains cas, du matériel peut être utilisé (élastique, ballon, vélo d’appartement…).

Quelles sont les indications des massages et exercices thérapeutiques ?

Les indications de ces techniques sont extrêmement nombreuses. Au début de votre prise en charge, le kinésithérapeute établit un programme complet associant des massages, des exercices et d’autres méthodes complémentaires comme la physiothérapie. Les maux les plus fréquemment rencontrés en kinésithérapie sont :

  • Les douleurs, notamment celles du cou (cervicalgies) et du dos (lombalgies), qui sont très répandues dans la population générale
  • Les blessures provoquées par un traumatisme (entorse, fracture, luxation)
  • Les gonflements (oedèmes) secondaires à une blessure ou une intervention chirurgicale
  • Les douleurs et difficultés fonctionnelles causées par des troubles neurologiques (douleurs, troubles de l’équilibre, difficultés à marcher ou à effectuer certains gestes…)
  • Les symptômes post-opératoire : raideur, douleur, perte de mobilité, perte de volume musculaire

Il ne s’agit pas là d’une liste exhaustive ; si votre pathologie nécessite des séances de rééducation, celles-ci vous seront prescrites par votre médecin à l’issue de son diagnostic.

Quels sont les avantages des exercices et des massages ?

Les indications de ces deux types de soins sont souvent communes ; leur mécanisme d’action et leurs objectifs sont néanmoins différents. Aussi, à l’intérieur des deux catégories, il existe des techniques visant un type particulier de symptôme, de pathologie ou de patientèle : par exemple, des massages spécifiques existent pour les femmes enceintes et les sportifs.

Globalement, on peut retenir comme bienfaits du massage :

  • L’assouplissement de la peau, des muscles et des autres tissus
  • Le soulagement des douleurs
  • L’amélioration de la circulation sanguine et lymphatique
  • L’amélioration de la mobilité articulaire
  • La réduction du stress et l’amélioration du sommeil

Les exercices thérapeutiques permettent quant à eux :

  • De prévenir les douleurs, raideurs et autres symptômes liés à un traumatisme ou une opération
  • D’entretenir ou améliorer la force musculaire
  • De stimuler la circulation sanguine et lymphatique
  • D’accélérer la récupération après une blessure
  • D’améliorer le confort, l’aisance et la qualité de vie du patient
  • De redonner au patient une certaine maîtrise sur sa pathologie et ses symptômes

Massages et exercices présentent donc des avantages notables en termes de guérison, d’autonomie et de qualité de vie.

En quoi consistent les séances ?

Si vous consultez un kinésithérapeute suite à une douleur, une blessure, ou toute autre pathologie nécessitant des séances de rééducation, vous remarquerez que les exercices et les massages sont rarement pratiqués de manière isolée. Ils s’inscrivent au contraire dans un programme de soins complet et cohérent, faisant parfois appel à d’autres techniques de réduction des douleurs et d’amélioration de la mobilité. Le protocole et ses différentes étapes sont établis par le thérapeute à l’issue de la première consultation, consacrée à un bilan permettant :

  • De faire le point sur votre pathologie
  • D’évaluer vos symptômes
  • De fixer un ou plusieurs objectifs

Les exercices qui vous sont ensuite proposés peuvent être :

  • De la gymnastique
  • Des exercices posturaux
  • Du renforcement musculaire
  • Des exercices fonctionnels reproduisant des situations de la vie quotidienne

Quant aux massages, ils peuvent aussi correspondre à des techniques très variées. Lorsque vous recevez ce type de soin, vous êtes placé sur une table de massage, et le kinésithérapeute applique ses mains au niveau de la zone lésée. Il utilise des procédés comme l’effleurage, les pressions glissées profondes, le pétrissage, les frictions ou encore les vibrations. A ces différentes méthodes correspondent des bienfaits et des objectifs variés. Par exemple, les percussions ont un effet stimulant, là où le pétrissage permet au contraire de détendre les muscles.

Commencez vos séances de kiné aujourd’hui

Pour aller plus loin : questions diverses

Les exercices et les massages peuvent-ils provoquer des douleurs ?

Toute rééducation respecte la règle de la non-douleur. Toutefois, cela ne veut pas dire que les exercices ne doivent entraîner strictement aucune douleur ; en effet, ne rien ressentir signifie souvent que les progrès sont insuffisants. Ce que la non-douleur signifie, c’est que le patient ne doit pas dépasser un certain seuil tolérable de douleur, variable en fonction des personnes. La diminution de la douleur pour un même exercice au fil des séances est un bon indicateur du progrès effectué.

Les massages ne doivent pas non plus être douloureux ; toutefois, il peut arriver d’avoir mal lorsque l’on est sensible ou courbaturé. Un massage sur un point de douleur chronique peut aussi entraîner une sensation désagréable. Si vous avez mal ou craignez d’avoir mal lors d’un massage, la meilleure chose à faire est de communiquer avec votre kinésithérapeute, qui pourra adapter sa technique et vous rassurer.

Quelles sont les contre-indications ?

Les exercices proposés par votre kiné sont toujours respectueux de vos capacités, et des limites liées à certaines pathologies.

Le massage thérapeutique admet quelques contre-indications, notamment :

  • Les plaies ouvertes
  • Les infections récentes
  • Certaines maladies de peau
  • Les fractures non consolidées
  • La fièvre

Si vous êtes diabétique ou atteint d’une maladie cardiaque, il convient de demander un avis médical avant de recourir aux massages quels qu’ils soient.

Le massage thérapeutique convient-il aux femmes enceintes ?

Les femmes enceintes peuvent tout à fait recevoir des massages thérapeutiques. Il existe une pratique spéciale, le massage prénatal, dont les techniques sont conçues spécifiquement pour soulager les maux liés à la grossesse. Le massage prénatal doit être pratiqué avec précaution ; il faut attendre que le fœtus soit stabilisé, soit environ 3 mois de grossesse. Ses bienfaits sont nombreux ! Détente, diminution des douleurs, vitalité accrue…

Laissez votre commentaire