Rééducation du bras

Les bras, quotidiennement sollicités, sont propices à un grand nombre de pathologies. La rééducation des bras peut s’imposer après traumatisme ou en post-opératoire. Grâce à des exercices d’étirement et d’assouplissement, entre autres, la kinésithérapie permet au bras de retrouver sa mobilité.

Réeducation du bras : actes | Kinésithérapie et ostéopathie | Cabinet Jérôme Auger | Paris

Les traumatismes du bras, des accidents fréquents

Le bras se compose de l’humérus, qui est un os long, et d’un ensemble de groupes musculaires importants : biceps brachial, triceps brachial et deltoïde. Les traumatismes touchant cette partie du corps sont souvent liés à des accidents violents. En général, le bras n’est pas seul atteint, et l’on retrouve aussi des blessures du coude et de l’épaule. La fracture de la diaphyse de l’humérus (c’est-à-dire de la partie longue de l’os) fait partie des lésions les plus courantes. Elle s’accompagne parfois de complications importantes, qu’elles soient neurologiques, vasculaires ou cutanées, ce qui complexifie la prise en charge.

 

De manière générale, les traumatismes du bras entraînent une gêne fonctionnelle importante ; il est donc primordial que les patients suivent des séances de rééducation auprès d’un kinésithérapeute.

Laissez votre commentaire