Blessures et douleurs de la jambe ou du genou

En médecine de sport, les consultations pour accidents et douleurs du genou et de la jambe sont extrêmement fréquents. Différentes lésions musculaires, osseusses, ligamentaires ou méniscales peuvent survenir et justifient un examen précis en vue d’une prise en charge optimale.

Douleurs et blessures du genou et de la jambe : causes et traitements | Jérôme Auger

Les douleurs et blessures du genou et de la jambe : un mal fréquent

Fortement sollicitées au quotidien, et de manière très marquée dans le sport, les jambes sont exposées à de nombreuses blessures. En particulier, le genou est une articulation souvent sujette aux traumatismes et pathologies d’usure : tendinite, bursite, ou encore arthrose… Si depuis quelques temps, votre jambe ou votre genou vous font souffrir, n’hésitez pas à consulter votre médecin ! Celui-ci pourra poser un diagnostic précis, qui lui permettra de vous prescrire le traitement le plus efficace. Bien souvent, le traitement d’une blessure du genou ou de la jambe comprend des séances de rééducation chez un kinésithérapeute.


Les douleurs et blessures du genou et de la jambe en quelques chiffres et faits

  • Le genou est la zone du corps la plus touchée par les blessures dans de nombreux sports : par exemple, il totalise 30% des blessures liées à la pratique du handball, et 60% pour le football
  • L’arthrose du genou concerne environ 30% des personnes âgées de 65 à 75 ans
  • Une autre pathologie fréquente chez le sportif est la périostite tibiale, une atteinte douloureuse du tibia qu’on rencontre surtout en course à pied

Pourquoi ai-je une blessure à la jambe ou au genou ?

Le sport est le contexte le plus fréquent d’apparition des douleurs et blessures de la jambe et du genou. Celles-ci peuvent correspondre à différents types de pathologies :

  • La lésion méniscale du genou, conséquence d’un traumatisme en torsion
  • Le syndrome fémoro-patellaire, ou syndrome rotulien, fréquent au ski et dans la pratique de la course à pied
  • L’entorse du genou, qu’on retrouve souvent dans les accidents de ski ou au football
  • Les tendinites et tendinopathies
  • La luxation de la rotule, plus fréquente chez les adolescents
  • La bursite du genou
  • La périostite tibiale, qui correspond à un inflammation du périoste (membrane qui entoure l’os) au niveau du tibia
  • Le syndrome des loges, causé par le gonflement excessif et douloureux d’un muscle ; ceux des mollets sont particulièrement touchés

Les symptômes d’une douleur de la jambe ou du genou

Les lésions en cause sont donc potentiellement nombreuses : lésions tendineuses, ligamentaires, cartilagineuses, inflammations…Le point commun entre ces différentes atteintes est la douleur, mais celle-ci peut se manifester différemment d’une pathologie à l’autre. Elle peut notamment être d’apparition brutale, lorsqu’elle est causée par un traumatisme (comme un torsion du genou) ou se développer plus progressivement, comme c’est le cas pour les tendinites. On distingue aussi les douleurs dites mécaniques, qui se manifestent lors de mouvements bien précis, des douleurs inflammatoires, qui tendent à réveiller les personnes pendant la nuit.

En plus de la douleur, la plupart des blessures peuvent aussi entraîner d’autres symptômes, les plus fréquents étant :

  • Une instabilité du genou
  • Une raideur
  • Un blocage du genou
  • Une sensation de craquement
  • Un gonflement au niveau de la zone douloureuse
  • Une rougeur
  • Une sensation de chaleur

La gêne provoquée par ces symptômes est souvent importante. Au début, la douleur peut se manifester pendant le sport exclusivement ; mais il n’est pas rare qu’une blessure non traitée finisse par perturber la marche et les activités du quotidien. Heureusement, la majorité des blessures et douleurs de la jambe et du genou se soignent très bien ! Des séances de kinésithérapie sont souvent indiquées pour vous aider à guérir de manière durable.

Douleurs du genou et de la jambe : comment se déroule la rééducation ?

C’est surtout la cause de votre douleur qui va déterminer le contenu et la durée de la rééducation. En effet, d’une pathologie à l’autre, les techniques employées et le temps de réadaptation peuvent grandement varier.

De manière générale, la rééducation de votre genou ou de votre jambe répond aux objectifs suivants :

  • Un soulagement des douleurs et des autres symptômes
  • La récupération de vos amplitudes articulaires
  • La prévention de la fonte musculaire
  • La prévention de la boiterie
  • Un retour progressif à une marche normale
  • Une reprise progressive des activités sportives

Pour ce faire, votre kinésithérapeute aura recours à différentes techniques, notamment :

  • Les massages
  • La physiothérapie
  • Des étirements musculaires
  • Des mobilisations passives et actives aidées du genou
  • Des exercices de renforcement des muscles du membre inférieur (principalement les quadriceps et les ischio-jambiers)
  • Des exercices de transfert d’appui et de rééducation à la marche

Toute rééducation est décomposée en plusieurs phases, la première étant généralement consacrée à la réduction des douleurs. C’est seulement dans un dernier temps que votre kinésithérapeute vous accompagne vers la reprise de votre activité sportive ; l’objectif étant que celle-ci se fasse sans douleur et sans risque de récidive.

Commencez votre rééducation aujourd’hui

Pour aller plus loin…

Quels sont les traitements médicaux et chirurgicaux des douleurs et blessures du genou et de la jambe ?

Les douleurs dans cette zone du corps sont généralement handicapantes, ce qui pousse de nombreuses personnes à consulter. Le traitement dépend essentiellement de la cause de votre mal et de sa gravité, qui sont identifiées par votre médecin lors de son diagnostic.

Le plus souvent, les médecins prescrivent une période de repos, avec une immobilisation de la jambe pendant un temps plus ou moins long. L’application de froid, ainsi que la prise d’antalgiques ou d’anti-inflammatoires, doivent permettre de réduire vos douleurs. Dans certains cas, le port d’une attelle ou d’une genouillère est indiqué, pour une durée de quelques semaines.

La chirurgie n’est indiquée que pour les blessures les plus graves du genou et de la jambe : lésion méniscale, entorses graves, fractures, ou certains cas d’arthrose rebelle et handicapante. L’âge du patient, son niveau de pratique sportive et ses antécédents médicaux, sont toujours pris en compte dans cette décision.

Diagnostic et examens complémentaires

Le diagnostic commence toujours par un examen clinique du genou et de la jambe. Grâce à des manœuvres et tests bien précis, le médecin peut localiser précisément la douleur, et identifier d’éventuels autres problèmes (comme une raideur ou une instabilité du genou). Selon la pathologie suspectée, des examens supplémentaires peuvent être demandés pour compléter ou préciser le diagnostic (radiographies, vitesse de sédimentation, arthroscopie du genou…).

Les questions que vous vous posez

Avatar de  Weska

Weska

Publié le 08/09/22

Bonjour Mon genou droit me fait mal lorsque je monte une pente en appui sur le talon j' ai une douleur sur la partie médiale de la patella. Pensez-vous que la kiné pourrait m aider pour traiter cette douleur ?
Avatar de  Magda

Magda

Publié le 20/04/22

Bonsoir, pourriez vous traiter une tendinite au poignet? Merci pour votre réponse.
Avatar de  Pradelle

Pradelle

Publié le 29/03/22

Bonjour, est-ce que la sédentarité augmente le risque de fragilité des tendons ?
Avatar de  Janice

Janice

Publié le 12/01/22

Une activité sportive intensive à la salle de musculation peut'elle augmenter le risque d'une tendinopathie ?

Laissez votre commentaire