Troubles de l’équilibre et de la marche

Plusieurs situations sont à l’origine de troubles de la marche: vieillesse, accidents et traumatismes, troubles de l’appareil locomoteur etc. La rééducation est essentielle pour retrouver une posture et une marche sécurisée.

Trouble de l'équilibre et de la marche : causes, traitements | Cabinet Jérôme Auger | Paris

Généralités

Il vous est difficile de tenir debout, de vous lever d’un lit ou d’une chaise ? Vous perdez l’équilibre en marchant ? Beaucoup de personnes consultent leur médecin pour des pertes d’équilibre et des perturbations de la marche, surtout après 60 ans. Mêmes si ces troubles sont fréquents, il est essentiel de ne pas les négliger : Un équilibre et une marche perturbés dégradent la qualité de vie. Ils peuvent en effet entraîner une perte de confiance en soi, de l’anxiété, une perte d’autonomie… Le risque de chute, principale cause de décès des personnes âgées, est de plus décuplé. Une perte d’équilibre peut être le symptôme d’une maladie neurologique, même si c’est plus rare. Il ne faut donc pas hésiter à consulter son médecin !


Les statistiques sur les troubles de l’équilibre et de la marche

Selon l’OMS, le premier risque de décès accidentel au niveau mondial est la chute. En France, près de 9000 personnes âgées par an décèdent suite à une chute. Selon une étude suédoise, 30% des personnes âgées de 70 ans ont des vertiges et des troubles de l’équilibre. Le pourcentage atteint plus de 50% après 85 ans. Enfin, selon une étude américaine, environ 30% des 65-74 ans ont des troubles de la marche. La proportion atteint les deux tiers après 85 ans.

Les causes des troubles de l’équilibre et de la marche

Les causes des troubles de l’équilibre les plus fréquentes sont :

Certains traitements médicamenteux : antiépileptiques, neuroleptiques, antidépresseurs et certains traitements cardiaques. Une faiblesse des muscles. Des perturbations de l’oreille interne (l’organe de l’équilibre). Les troubles de la vision. L’hypotension orthostatique : diminution brusque de la pression artérielle lorsque l’on se met debout.

Une personne âgée peut additionner plusieurs de ces facteurs de risque. C’est donc une population particulièrement touchée par les problèmes d’équilibre et de marche.

Les troubles de l’équilibre peuvent aussi être la conséquence d’une maladie, même si c’est plus rare.;Il peut par exemple s’agir de vertige paroxystique positionnel bénin, de névrite vestibulaire, d’épilepsie, d’hypertension intracrânienne, de crises migraineuses, d’une maladie de l’oreille interne (Ménière), de la maladie de Parkinson ou de la sclérose en plaque.

Une pathologie, l’ataxie, se traduit à la fois par des pertes d’équilibre et des perturbations de la marche.;Il y a deux types d’ataxie :

L’ataxie cérébelleuse, due à des lésion sur le cervelet et les voies cérébelleuses. L’ataxie sensitive, due à des lésions des voies proprioceptives qui perturbent la transmission au cerveau des informations sur la position du corps.

Quels symptômes pour les troubles de l’équilibre et de la marche ?

Une personne souffrant de troubles de l’équilibre a une impression d’instabilité quand elle est debout. Ces sensations peuvent la faire chuter. Les troubles de l’équilibre sont souvent associés à des troubles de la marche et à d’autres symptômes tels que des douleurs, des vertiges, des faiblesses musculaires, des troubles de l’audition (acouphènes, oreilles bouchées), des nausées ou vomissements.

La kinésithérapie pour les troubles de l’équilibre et de la marche

Les troubles de l’équilibre et de la marche peuvent être traités grâce à des séances de kinésithérapie. ;Il faut dans un premier temps consulter votre médecin traitant afin qu’il vous oriente vers un ORL ou un neurologue. Faire appel à un spécialiste permet en effet de cibler les séances de kinésithérapie, qui seront au nombre de 8 à 15.

La prise en charge par un kinésithérapeute débute par un bilan afin de mieux comprendre vos difficultés et de mettre sur pied un programme de rééducation adapté.

Le kinésithérapeute vous propose ensuite des exercices spécifiques pour améliorer l’équilibre et la marche.

Le patient peut ainsi travailler :

Sa proprioception (percevoir et maîtriser son corps dans l’espace). Sa posture. Le passage de la position assise à la position debout. Les muscles nécessaires à la marche et à l’équilibre. La maîtrise des différentes phases et des différents types de marche.

Le kinésithérapeute agit également à titre préventif en vous transmettant les mouvements et les positions à avoir en cas de chute.

Vous apprendrez ainsi à chercher un appui et à vous relever pour retrouver votre confiance et votre sérénité.

Diminuez vos douleurs

Pour aller plus loin : questions diverses

Diagnostic et traitement des troubles de l’équilibre et de la marche

Avant toute prise en charge des troubles de l’équilibre et de la marche, un diagnostic médical est impératif.

Il permet en effet de déceler les causes de vos difficultés pour mettre en place un traitement adapté.
Si c’est un médicament qui est à l’origine des troubles de la marche et de l’équilibre, il est par exemple possible d’ajuster les doses ou de changer de traitement.

Les séances de kinésithérapie fréquemment prescrites peuvent également être accompagnées de médicaments afin de lutter contre certains symptômes : des anti-vertigineux, des antiémétiques…

Le recours à la chirurgie est rare pour les troubles de l’équilibre et de la marche. Il est réservé à des formes graves de la maladie de Ménière.

Laissez votre commentaire