Sport et kinésithérapie

Posté par Jérôme Auger

Publié le 24/01/2023

Modifié le 25/01/2023

5 erreurs à éviter avec les enfants sportifs

5 erreurs à éviter avec les enfants sportifs | Jérôme Auger | Paris

Le sport est excellent pour la santé et le développement des enfants. Votre enfant pratique un sport régulièrement ou à haut niveau ? Voici 5 erreurs à éviter pour que le sport reste un plaisir, et une activité pleine de bienfaits.

Quels sont les bienfaits d’une pratique sportive chez les enfants ?

A tout âge, la pratique d’une activité physique présente de nombreux avantages.

Chez l’enfant, le sport permet notamment d’augmenter les dépenses énergétiques, afin de prévenir le surpoids et l’obésité. C’est d’autant plus important que l’embonpoint dans l’enfance favorise le maintien de cette problématique à l’âge adulte.

L’activité physique permet également aux enfants d’améliorer leur force musculaire, leur posture et leur équilibre, ce qui favorise une croissance harmonieuse.

Enfin, les bénéfices sont aussi psychologiques : pratiquer un sport dès l’enfance permet de mieux gérer le stress et les émotions, de réduire le risque de dépression et d’anxiété, d’améliorer la confiance en soi, et de faciliter la socialisation.

5 choses à éviter quand on a un enfant sportif

Pour que votre enfant puisse profiter de tous ces bienfaits, la pratique sportive doit rester un plaisir. Il est donc important pour les parents d’éviter les 5 écueils suivants :

Choisir un sport à sa place

La première erreur est de choisir l’activité à la place de votre enfant. Si vous pratiquez le tennis, le football ou encore la gymnastique, vous avez peut-être une idée très claire des avantages de votre sport favori. Mais si votre enfant n’est pas motivé, il n’en tirera aucun bénéfice, et risque d’abandonner rapidement. Notre conseil : faites-lui confiance ! La discipline qui l’attire sera forcément la meilleure pour lui.

Lui mettre de la pression

Le sport apprend aux enfants à mieux gérer le stress et les émotions difficiles…à condition de ne pas devenir lui-même une source de stress ! Bien sûr, la discipline est une qualité importante à acquérir, quelle que soit l’activité pratiquée. Mais un excès de pression est inutile, voire même contre productif. A trop lui mettre la pression, vous risquez de décourager votre enfant et d’inhiber ses capacités.

Ne pas contrôler ses émotions

La troisième erreur est de vouloir contrôler les émotions de votre enfant, par exemple en cas de compétition. L’inquiétude est naturelle, tout comme la colère et la déception. Pour beaucoup, le sport est l’école de la vie ! Au lieu de chercher à étouffer ces ressentis difficiles, privilégiez le dialogue et la compréhension, sans oublier les encouragements.

Prendre le rôle de son coach

Ce conseil s’adresse surtout aux parents sportifs : n’oubliez pas que vous n’êtes pas le coach de votre enfant ! S’il est inscrit à un cours, il n’a pas besoin d’un deuxième professeur. Évitez de le surcharger de conseils techniques, voire de critiques sur son geste sportif et sa manière de pratiquer. Tout ce que vous tirerez de cette habitude est son découragement, ou l’apparition de conflits.

Vouloir le surprotéger

Enfin, pour que votre enfant prenne confiance en lui et fasse des progrès, évitez de le surprotéger ! L’objectif du sport est aussi de favoriser son autonomie, en le laissant prendre des décisions et évoluer à son rythme. Parfois, cela implique de faire des erreurs. Les parents doivent résister à la tentation de trop materner leur enfant sportif ; c’est seulement en se confrontant à certains obstacles qu’il fera des progrès, aussi bien dans le sport que sur le plan psychologique.

L’accompagnement des enfants sportif par un kinésithérapeute du sport

Si votre enfant est sportif, il est fortement recommandé de le faire suivre par un ou plusieurs professionnels, afin de superviser tous les aspects de sa pratique : optimisation des performances, forme physique, prévention des blessures, sans oublier la motivation et l’aspect psychologique.

Le kinésithérapeute du sport est le professionnel idéal pour cet accompagnement. En effet, il est avant tout un professionnel de santé, spécialisé dans les problématiques relatives au sport, y compris à haut niveau.

Quelle que soit la discipline pratiquée par votre enfant et son niveau, le kinésithérapeute du sport accompagne ses progrès et l’aide à surmonter ses difficultés, tout en mettant l’accent sur la prévention des blessures. Ses conseils professionnels s’adressent aussi bien à l’enfant sportif qu’à ses parents, offrant un accompagnement complet et rapproché. De la mesure des performances aux indicateurs de santé, rien n’est laissé au hasard !

Article rédigé par le Jérôme Auger

Jérôme Auger est masseur-kinésithérapeute et ostéopathe, spécialisé dans les pathologies liées au sport. Il vous apporte tous ses conseils liés à la kinésithérapie dans ce blog.

Articles recommandés pour vous

Quand et pourquoi prendre rdv pour des séances de kinésithérapie ? | Jerôme Auger | Paris

Quand et pourquoi prendre rdv pour des séances de kinésithérapie ?

Au cours de leur vie, de nombreuses…

Pourquoi faire appel à un kinésithérapeute du sport plutôt qu'à un kinésithérapeute ? | Jerôme Auger | Paris

Pourquoi faire appel à un kinésithérapeute du sport plutôt qu’à un kinésithérapeute ?

Si vous êtes sportif, vous avez sans…

Kiné du sport pour une hernie discale : 5 questions fréquentes | Jerôme Auger | Paris

Kiné du sport pour une hernie discale : 5 questions fréquentes

La hernie discale est une problématique courante,…

Pourquoi faire des séances de kiné après une chirurgie de l’hallux valgus ? | Jerôme Auger | Paris

Pourquoi faire des séances de kiné après une chirurgie de l’hallux valgus ?

Plus connu sous le nom d’oignon au…

Voir tous les articles

Laissez votre commentaire

Le champ n’est pas valide
Le champ n’est pas valide