Rééducation

Posté par Jérôme Auger

Publié le 23/02/2023

Modifié le 23/02/2023

Quelle activité physique peut-on associer à la pressothérapie pour un résultat optimal ?

Associer activité physique et pressothérapie pour des résultats optimaux | Jerôme Auger | Paris

Pour affiner les cuisses et réduire la sensation des jambes lourdes, mais aussi pour améliorer la récupération musculaire, une technique existe : la pressothérapie. Véritable moment de bien-être et de détente, cette méthode reproduit les mouvements de palper-rouler pour mieux récupérer après un entraînement sportif.

Qu’est-ce que la pressothérapie ?

La pressothérapie des jambes est une technique de drainage mécanique qui reproduit les mouvements du palper-rouler manuel ou le massage du sportif pratiqué en kinésithérapie. Les patients enfilent des bottes qui se remplissent d’air pour exercer des pressions variables en rythme et en intensité afin de stimuler la circulation lymphatique et sanguine et éliminer les toxines de l’organisme.

La pressothérapie a de nombreuses vertus, tant sur le plan esthétique qu’au niveau de la santé. Les séances peuvent d’ailleurs parfois faire l’objet d’un remboursement par la sécurité sociale.

Comment se passe une séance de pressothérapie ?

Une séance de pressothérapie dure environ 30 minutes. Il n’y a pas de préparation particulière. Les patients sont invités à s’allonger sur la table d’examen et à se détendre après avoir enfilé les bottes. Celles-ci vont exercer une pression grâce à l’air, variable selon les zones (de la cheville jusqu’à la cuisse) et le moment. La séance est totalement indolore et l’appareil s’adapte à la morphologie de chaque patient. En règle générale, c’est un vrai moment de bien-être.

Quelles sont les vertus de la pressothérapie ?

La pressothérapie des jambes présente de nombreux bienfaits :

  • Tout d’abord, cette technique permet d’affiner la silhouette au niveau des jambes et des cuisses.
  • La pressothérapie des jambes est par ailleurs un traitement efficace contre la rétention d’eau, en complément d’une bonne hygiène de vie.
    Son action sur les adipocytes permet aussi d’éliminer la cellulite des cuisses et l’aspect peau d’orange.
  • Le drainage lymphatique et veineux exercé par l’appareil permet de diminuer la sensation de jambes lourdes.
  • Enfin, la pressothérapie est un allié de taille dans la récupération sportive.

Quelles activités physiques pouvons-nous associer à la pressothérapie ?

Pour accompagner les séances de pressothérapie et poursuivre le travail sur la circulation de lymphe et du sang, une activité physique régulière est recommandée. Il n’est pas forcément nécessaire d’entreprendre un sport de façon intensive. Un accompagnement par votre kinésithérapeute vous permettra d’éviter tout risque de blessure.

La marche est un excellent moyen pour diminuer cette sensation de jambes lourdes. À raison d’une demi-heure à une heure quotidiennement, cette activité douce permet de rompre avec la sédentarité et de relancer l’oxygénation des tissus et la circulation sanguine.

Pour se muscler plus en profondeur, des activités comme le vélo, le running, la natation, l’aquabiking ou encore les cours de fitness sont recommandées. Elles permettent de tonifier les muscles tout en pratiquant une activité d’endurance (dite « cardio ») pour stimuler la circulation du sang.

Quelques astuces pour optimiser ses séances de pressothérapie

Outre la pratique d’une activité sportive, quelques astuces sont susceptibles d’optimiser les résultats de ses séances de pressothérapie des jambes.

Une bonne hydratation entre les séances est nécessaire pour favoriser le renouvellement de l’organisme et l’encourager à éliminer les toxines.

Pour limiter la rétention d’eau, il est par ailleurs recommandé d’éviter les aliments transformés, trop sucrés et trop salés.

Enfin, l’action de drainage engendré par l’appareil de pressothérapie sollicite le foie et les reins. On évitera donc les gros repas, trop riches, avant de réaliser sa séance de pressothérapie.

La pressothérapie est une technique idéale pour se débarrasser des jambes lourdes tout en affinant sa silhouette. Ses vertus sur la santé, couplées à des habitudes de vie plus saines, permettent d’obtenir de bons résultats sur l’aspect peau d’orange, la rétention d’eau et les conséquences des séances de sport parfois douloureuses.

Article rédigé par Jérôme Auger

Jérôme Auger est masseur-kinésithérapeute et ostéopathe, spécialisé dans les pathologies liées au sport. Il vous apporte tous ses conseils liés à la kinésithérapie dans ce blog.

Articles recommandés pour vous

Comment éviter les douleurs au genou pendant la course ? | Jerôme Auger | Paris 16

Comment prévenir et traiter les douleurs au genou quand on court ?

Les douleurs et blessures du genou sont…

Comment préparer un marathon avec un kiné du sport ? | Jerôme Auger | Paris 16

L’importance de la kinésithérapie du sport pour préparer un marathon

Quelle que soit votre expérience du marathon,…

Prévenir l’élongation des muscles ischio-jambiers | Jerôme Auger | Paris 16

Comment éviter une élongation des muscles ischio-jambiers durant la course à pied ?

Les ischio-jambiers sont les muscles les plus…

Comment reconnaître une tendinite ? | Jerôme Auger | Paris 16

Comment reconnaître une tendinite ?

Les tendinites sont des pathologies courantes, qui…

Voir tous les articles

Laissez votre commentaire

Le champ n’est pas valide
Le champ n’est pas valide