Rééducation

Posté par Jérôme Auger

Publié le 02/02/2024

Modifié le 16/02/2024

Comment reprendre la course à pied après une lésion des ligaments croisés ?

Les blessures au genou sont fréquentes chez les coureurs à pied. En effet, cette articulation vulnérable est particulièrement exposée aux torsions, chutes et autres chocs. Vous souffrez d’une lésion des ligaments croisés du genou ? Dans cet article, découvrez comment reprendre votre sport favori avec la kinésithérapie.

Comment reprendre la course à pied après une lésion des ligaments croisés ?

La reprise de la course à pied après ce type de blessure repose sur une longue rééducation, quel que soit le traitement pratiqué. Chez les personnes peu actives, en cas de lésion modérée n’entraînant pas d’instabilité du genou, la chirurgie n’est pas indispensable.

En revanche, chez les patients jeunes et sportifs, on recommande généralement d’opérer le genou blessé : l’intervention de référence se nomme ligamentoplastie, et consiste à remplacer le ligament lésé. Après cette intervention, la kinésithérapie est indispensable pour retrouver une fonction normale du membre opéré, et reprendre la course à pied.

La rééducation après ligamentoplastie débute souvent dès le lendemain de l’opération. L’objectif premier de cet accompagnement est de réduire les douleurs et d’améliorer la souplesse du genou.

Dans un deuxième temps, le kinésithérapeute accompagne le patient vers la reprise de la marche, puis des activités sportives comme la course à pied. Cette phase du traitement se fait en plusieurs temps, et commence par une ré-athlétisation globale, qui intègre le genou dans un travail complet de renforcement musculaire et de proprioception. Ensuite, la course à pied peut reprendre, de manière très progressive, et encadrée par le kinésithérapeute. Le suivi à long terme des sportifs est fortement recommandé.

Qu’est-ce qu’une lésion des ligaments croisés ?

La lésion des ligaments croisés du genou est une blessure douloureuse et invalidante, qui survient généralement dans le cadre d’un traumatisme sportif. La stabilité et la mobilité de l’articulation sont assurées par 4 ligaments principaux:

  • 2 ligaments croisés, antérieur et postérieur
  • 2 ligaments latéraux, interne et externe

En cas d’accident sportif ou de la vie quotidienne impliquant le genou, un ou plusieurs de ces ligaments peuvent être atteints. Le plus souvent, c’est un mouvement de pivot qui est en cause, ou une mauvaise réception suite à un saut. La lésion des ligaments croisés peut être plus ou moins grave, allant du simple étirement du ligament à sa rupture complète.

Dans tous les cas, une consultation médicale s’impose. En effet, seul un traitement adapté suivi de séances de kinésithérapie permet de reprendre la course à pied en toute sécurité.

Quelles sont les conséquences quotidiennes d’une lésion aux ligaments croisés ?

Les ligaments croisés du genou garantissent à la fois la stabilité et la mobilité de l’articulation. En cas de lésion, ces ligament ne remplissent plus leur fonction, ce qui se traduit par d’importantes conséquences comme :

  • Une instabilité du genou, qui se manifeste lorsque le patient cherche à prendre appui sur la jambe blessée.
  • Des difficultés à effectuer des mouvements de rotation du genou; avec un inconfort plus ou moins marqué en fonction du degré de lésion.
  • Des difficultés à marcher et à courir, qui contraignent le patient à stopper la course à pied ainsi que la plupart des activités sportives.

Ces difficultés ont souvent un fort impact sur les activités quotidiennes, mais aussi professionnelles et sportives.

En l’absence de traitement, la lésion du ligament croisé entraîne une instabilité persistante du genou, qui se traduit par un risque de déboîtement à répétition. Ces déboîtements ne sont pas sans conséquence; en effet, en plus de l’inconfort ressenti par le patient, ils favorisent les lésions méniscales et cartilagineuses, pouvant aboutir à une arthrose du genou.

Article rédigé par Jérôme Auger

Jérôme Auger est masseur-kinésithérapeute et ostéopathe, spécialisé dans les pathologies liées au sport. Il vous apporte tous ses conseils liés à la kinésithérapie dans ce blog.

Articles recommandés pour vous

Comment reconnaître une tendinite ? | Jerôme Auger | Paris 16

Comment reconnaître une tendinite ?

Les tendinites sont des pathologies courantes, qui…

J'ai mal sur la partie externe de mon genou quand je cours : est-ce une tendinopathie du TFL ? | Jerôme Auger | Paris 16

Pourquoi la course à pied est-elle recommandée en cas de syndrome fémoro-patellaire ?

De nombreuses douleurs au genou sont attribuables…

J'ai mal sur la partie externe de mon genou quand je cours : est-ce une tendinopathie du TFL ? | Jerôme Auger | Paris 16

J’ai mal sur la partie externe de mon genou quand je cours : est-ce une tendinopathie du TFL ?

La tendinite du tenseur du fascia lata…

Quand et pourquoi prendre rdv pour des séances de kinésithérapie ? | Jerôme Auger | Paris

Quand et pourquoi prendre rdv pour des séances de kinésithérapie ?

Au cours de leur vie, de nombreuses…

Voir tous les articles

Laissez votre commentaire

Le champ n’est pas valide
Le champ n’est pas valide