Rééducation

Posté par Jérôme Auger

07 avril 2022

Douleurs de la main et des doigts : que faire ?

Douleur de la main et des doigts que faire ?| Jérôme Auger | Paris

Les douleurs à la main et aux doigts doivent toujours être prises au sérieux. En effet, elles peuvent être le signe d’une pathologie potentiellement handicapante, si prise en charge tardivement. En général, les personnes ayant une douleur à la main ne tardent pas avant de consulter un médecin, tant la gêne fonctionnelle est importante. Quels sont les symptômes des différentes douleurs de la main et des doigts ? Comment sont-elles diagnostiquées et traitées ?

Symptômes des douleurs de la main et des doigts

Les douleurs de la main peuvent être causées par un large éventail de pathologies, auxquelles correspondent des symptômes très divers.

Douleur à la main ou aux doigts : quelles pathologies ?

Lorsqu’un enfant ou un sujet jeune se plaint d’une douleur à la main, il s’agit généralement d’un traumatisme, responsable d’une fracture de la main et/ou des doigts.

Dans les autres cas, ou lorsqu’aucun traumatisme n’a été identifié, ces douleurs sont causées par des pathologies plus ou moins complexes, d’origine vasculaire, tendineuse, musculaire, voire neurologique. Il peut s’agir :

  • D’un syndrome du canal carpien (compression d’un nerf)
  • D’une névralgie cervico-brachiale
  • D’un rhumatisme (arthrite, arthrose, polyarthrite rhumatoïde)
  • D’un kyste synovial
  • De la maladie de Dupuytren
  • D’une algodystrophie
  • De la maladie de Raynaud
  • D’une tendinite

Il ne s’agit pas là d’une liste exhaustive ; chez l’adulte, une douleur au niveau de la main ou des doigts peut aussi être le signe d’une maladie plus grave : péricardite, thrombose, embolie, infarctus…d’où l’importance de la prise en charge médicale !

Les principaux symptômes

Quelle que soit la pathologie en cause, une douleur de la main ou des doigts se manifeste rarement seule. En général, elle s’accompagne d’autres symptômes, les plus fréquents étant :

  • Des fourmillements et des troubles de la sensibilité (lorsque la douleur est liée à un nerf)
  • Une raideur de la main et des doigts, entraînant une gêne fonctionnelle plus ou moins importante
  • Un gonflement de la zone douloureuse
  • Des déformations, notamment les déformations des articulations des doigts, qui sont typiques de l’arthrose

Dans certains cas, les douleurs ne sont pas strictement limitées à la main ou aux doigts, mais s’étendent aussi au poignet, à l’avant-bras, voire à l’ensemble du membre supérieur.

Ces symptômes représentent souvent une gêne importante pour les patients : gêne fonctionnelle bien sûr, étant donné qu’on peut difficilement se passer de ses mains au quotidien ; mais aussi gêne esthétique, lorsque l’aspect des doigts ou de la main entière est altéré par la pathologie.

La gêne esthétique concerne surtout les patients atteints d’arthrose, ou de la maladie de Dupuytren. En effet, ces pathologies se caractérisent par des déformations visibles des doigts (dans le cas de l’arthrose) et de la main entière (maladie de Dupuytren).

Si vous êtes concerné par un ou plusieurs de ces symptômes, une consultation médicale s’impose.

Diagnostic d’une douleur de la main et des doigts

Importance et complexité du diagnostic

La main est une zone du corps extrêmement complexe, en raison du nombre important de tissus qui la composent : tendons, ligaments, nerfs, vaisseaux sanguins…Cela rend tout diagnostic particulièrement difficile à poser.

Pourtant, ce diagnostic est indispensable, et doit être effectué le plus vite possible, en raison de la possible gravité des pathologies en cause. Aussi, même les pathologies qui ne constituent pas une urgence doivent être traitées précocement, pour éviter des complications handicapantes (raideur, douleurs chroniques).

Les étapes

La première étape du diagnostic d’une douleur de la main et des doigts est l’examen clinique, complété par un interrogatoire du patient. L’interrogatoire est très important, car il permet de caractériser la douleur et les autres symptômes, et de comprendre ses circonstances d’apparition.

Toutefois, en raison de la complexité anatomique de la main, et de la variété des causes possibles de la douleur, cette première consultation est rarement suffisante. Des examens complémentaires sont souvent nécessaires pour poser un diagnostic. Pour ce type de douleur, les médecins prescrivent généralement :

  • Des examens d’imagerie (radiographie, scanner ou IRM)
  • Un électromyogramme
  • Un bilan sanguin si besoin

Douleurs de la main et des doigts : quel traitement ?

Le traitement dépend de la pathologie responsable de vos douleurs, et de sa gravité. En général, deux options sont possibles : un traitement médicamenteux et d’autres mesures contre la douleur, complétées par des séances de kinésithérapie ; ou une chirurgie de la main, également suivie d’une rééducation.

La rééducation est souvent nécessaire en cas de pathologie affectant la main et les doigts, pour retrouver toute la mobilité des articulations et prévenir les complications. A plus forte raison lorsque le traitement choisi est chirurgical !

Pour les pathologies les moins graves, comme les tendinites et le syndrome du canal carpien, tout est fait pour éviter la chirurgie : repos, froid, mésothérapie, physiothérapie…l’opération n’est envisagée qu’en cas d’échec de ces différentes options, après plusieurs mois de traitement.

En cas de fracture de la main et des doigts, le traitement orthopédique est privilégié dans la plupart des cas, après réduction de la fracture sous anesthésie locale.

Certaines pathologies, comme la maladie de Dupuytren (rétraction visible de la main et des doigts), se soignent exclusivement grâce à la chirurgie.

Le choix du traitement le plus adapté revient à l’équipe médicale, et tient compte non seulement de la pathologie, mais aussi du profil du patient : son âge, son état de santé général, ainsi que son métier et les sports pratiqués.

Laissez votre commentaire