Pathologies de la scapula

Dans le langage courant, la scapula est plus connue sous son autre nom, l’omoplate. Relié à l’articulation de l’épaule, cet os triangulaire peut être sujet à un certain nombre de lésions, notamment les fractures, les luxations et le décollement.

pathologies-de-la-scapula

Généralités

La scapula est un os présent symétriquement de chaque côté du corps, dont la surface plate et triangulaire est reliée à la fois aux muscles du tronc, et à ceux de la coiffe des rotateurs (épaule). D’autres muscles, comme le deltoïde et le biceps brachial, viennent s’insérer sur cet os fortement sollicité au quotidien, car impliqué dans un certain nombre de mouvements.


Quelques chiffres et faits sur les pathologies de la scapula

  • La luxation scapulo-humérale est une pathologie fréquente, qui représente 95% des luxations de l’épaule
  • En revanche, les fractures de la scapula sont beaucoup plus rares : en effet, elles représentent moins de 1% du total des fractures

Pourquoi ai-je une pathologie de la scapula ?

Chaque type de pathologie correspond à des causes différentes :

  • La luxation scapulo-humérale fait généralement suite à un accident sportif (chute sur la main, le coude ou l’épaule)
  • La fracture de la scapula, plus rare, est souvent le produit d’un accident violent comme ceux de la route ou de la voie publique
  • Le décollement de la scapula (“winged scapula”) est le résultat d’une lésion du nerf thoracique, qui ne peut plus remplir sa fonction (le maintien de l’omoplate contre la cage thoracique)La
  • scapula à ressaut (“snapping scapula”) correspond à un accrochage anormal entre l’omoplate et la cage thoracique, souvent causé par une excroissance osseuse

Quels sont les symptômes des pathologies de la scapula ?

En fonction de la pathologie, les symptômes varient à la fois en nature et en intensité :

  • La fracture et la luxation se manifestent par une sensation de craquement, une forte douleur au moment du traumatisme, la difficulté voire l’impossibilité de bouger le bras, un déboîtement souvent visible (os saillant) ainsi qu’un hématome
  • Comme son nom l’indique, le décollement de la scapula se manifeste par un décollement visible de l’os, dont le bord extérieur apparaît plus écarté de la colonne vertébrale. Les activités de la vie quotidienne (s’habiller, se coiffer) sont plus difficiles à effectuer, et les patients se plaignent de douleurs de l’épaule, du cou et du bras
  • Enfin, la scapula à ressaut se manifeste par des douleurs, ainsi qu’une sensation de frottement ou de claquement lors des mouvements impliquant l’omoplate

Comment se déroulent les séances de kinésithérapie ?

Le contenu et la durée de la rééducation dépendent de la pathologie diagnostiquée. En général, la kinésithérapie pour une lésion de la scapula poursuit plusieurs objectifs :

  • Réduire la douleur et les éventuels autres symptômes
  • Récupérer une mobilité optimale de l’épaule et du bras
  • Renforcer les muscles du tronc, de l’épaule et du bras

Pour y parvenir, le kinésithérapeute établit un plan de traitement personnalisé, faisant suite à un bilan diagnostic précis. Les séances comprennent souvent les techniques suivantes :

  • Massages et techniques de physiothérapie à visée antalgique
  • Mobilisations manuelles de la scapula
  • Exercices de renforcement musculaire
  • Etirements et levées de tension
  • Réathlétisation et amélioration du geste sportif pour prévenir les récidives

En cas de décollement, le kinéshtérapeute peut également poser des bandes de strapping, pour maintenir l’os en place.

Commencez votre rééducation aujourd’hui

Pour aller plus loin…

Quels sont les traitements médicaux et chirurgicaux des pathologies de la scapula ?

De la même manière que la rééducation, le type de traitement entrepris va dépendre de la pathologie constatée :

  • Pour une luxation, la première intervention consiste à replacer l’os dans son emplacement initial (réduction) une manœuvre délicate qui doit impérativement être réalisée par un professionnel de santé. Par la suite, l’épaule est immobilisée grâce à un bandage ou une écharpe, pendant quelques semaines
  • Le traitement d’une fracture de la scapula peut être conservateur ou chirurgical, en fonction du diagnostic
  • Quant au décollement et à la scapula à ressaut, ces anomalies sont généralement traitées par l’arrêt des activités en cause, complété par des séances de kinésithérapie

Diagnostic et examens complémentaires

L’examen clinique est indispensable pour le recueil et l’évaluation des symptômes, qu’il s’agisse de douleurs, de sensations désagréables et/ou de déformations visibles comme le décollement. Cet examen est complété par un interrogatoire, qui permet de comprendre les circonstances d’apparition de la pathologie.

Souvent, pour confirmer le diagnostic, le médecin prescrit des examens d’imagerie, le plus courant étant la radiographie.

Laissez votre commentaire