Sport et kinésithérapie

Posté par Jérôme Auger

26 février 2021

L’entorse de la cheville du footballeur

Quels sont les traitements à la suite d’une entorse à la cheville pour un footballeur | Jérôme Auger

L’entorse de la cheville est une blessure très courante dans de nombreux sports, en particulier le football ; elle concerne tout aussi bien les joueurs amateurs que professionnels. Dès la première entorse, une prise en charge sérieuse est requise, pour éviter les récidives et les autres blessures.

Différents types d’entorse de la cheville

L’entorse est définie comme un étirement ou une distension des ligaments qui relient les os entre eux au niveau des articulations. Dans certains cas, cet étirement peut aller jusqu’à la rupture.

L’entorse de la cheville, qui affecte dans la majorité des cas le ligament collatéral externe (reliant le talon au périné), est l’entorse la plus fréquente. Trois stades peuvent être distingués :

  • La foulure, qui correspond à un étirement du ligament, sans déchirure des fibres. Son seul symptôme est la douleur, qui peut entraîner un arrêt. La reprise sportive peut se faire lorsque la douleur disparaît.
  • La rupture partielle, lorsque certaines fibres du ligament sont sectionnées. Un oedème est observable, et parfois un hématome pouvant se répandre aux mollets et aux orteils. Il faut attendre plusieurs semaines (généralement 6) avant d’envisager un retour sur le terrain.
  • La rupture totale, lorsque des faisceaux entiers du ligament sont sectionnés. Cette forme d’entorse nécessite souvent un recours à la chirurgie, avec un arrêt du football pendant plusieurs mois

On parle respectivement d’entorse bénigne, modérée et grave.

Causes de l’entorse de la cheville au football

La cheville est une articulation particulièrement mobile, très sollicitée par la pratique du football ; ce qui explique la fréquence des entorses. Les causes possibles d’une entorse de la cheville au football sont nombreuses. Parmi les plus courantes :

  • Des “points faibles” du footballeur : un manque de force, de proprioception et d’équilibre, un manque de mobilité de la cheville
  • La fatigue
  • Des caractéristiques du terrain : glissant ou au contraire trop sec
  • Des chaussures mal adaptées
  • Un choc
  • Une précédente entorse mal rééduquée

Conduite à tenir et traitement en cas d’entorse de la cheville chez un footballeur

Dès la blessure sur le terrain, c’est le médecin qui évalue le degré de gravité de l’entorse. Une plaie ouverte ou une déformation osseuse nécessitent d’appeler les secours.

Si une entorse est soupçonnée, le protocole est le suivant :

  • Application de glace sur la partie douloureuse de la cheville : l’objectif est de limiter la douleur et d’arrêter le saignement provoqué par la blessure
  • Mise en place d’une contention allant du mollet aux orteils ; celle-ci est réalisée avec une bande élastique (strapping) ou une attelle. La contention permet de réduire l’oedème, et de mettre les ligaments au repos
  • Élévation du pied, toujours afin de réduire l’oedème

La mise au repos est la première indication en cas d’entorse de la cheville : la pratique du football et des autres sports doit tout de suite être interrompue. La durée de l’immobilisation est ensuite indiquée par votre médecin ; elle varie en fonction de la gravité de la blessure.

Dans certains cas rares, une intervention chirurgicale peut être indiquée. Notamment en cas d’entorses répétées, ou de lésion osseuse associée.

Rééducation après une entorse de la cheville

La deuxième phase du traitement consiste à rééduquer la cheville blessée, grâce à des séances de kinésithérapie. La prévention des récidives, et la réhabilitation à l’effort, sont les grands objectifs de ces séances.

Plus précisément, les exercices de rééducation visent le rétablissement et l’amélioration :

  • De votre mobilité
  • De la force de votre cheville
  • De votre équilibre

Une entorse mal guérie, qui laisse des séquelles comme un manque de mobilité ou de force, cause fréquemment d’autres entorses, voire des blessures plus graves. C’est pourquoi le travail de rééducation est important pour les footballeurs, surtout si les entraînements sont fréquents.

L’entorse, même bénigne, peut aussi signaler une faiblesse du footballeur (manque d’équilibre, mobilité insuffisante…). Le rôle du kinésithérapeute est alors d’identifier ces points faibles pour les compenser au mieux, et ainsi limiter l’impact sur les performances sportives et la santé. A noter que des entorses à répétition favorisent l’apparition, à terme, de l’arthrose de la cheville.

Le travail de rééducation suite à une entorse de la cheville se compose généralement d’exercices :

  • De mobilisation du pied
  • De proprioception et d’équilibre
  • De renforcement musculaire

Le renforcement musculaire concerne essentiellement les muscles autour de la cheville, qui la maintiennent et lui permettent de bouger. Quant aux exercices de proprioception, ils ont autant pour but de vous redonner une sensation de stabilité, que d’améliorer votre temps de réaction pour limiter le risque de blessure.

Laissez votre commentaire