Tendinite

On désigne par tenditine ou tendinopathie une atteinte inflammatoire d’un tendon. Un geste répétitif professionnel, sportif ou traumatique est souvent retrouvé comme évènement déclencheur. Les tendinites du coude, de l’épaule et du poignet sont particulièrement fréquentes.

Tendinite (inflammation du tendon) : causes et traitements | Cabinet Jérôme Auger | Paris

La tendinite, un motif de consultation très fréquent

Si vous êtes atteint d’une tendinite, sachez que vous êtes loin d’être seul ! En effet, la tendinite est une cause très fréquente de douleurs dans de nombreuses zones du corps. En fonction de la localisation et de l’intensité des symptômes, cette pathologie peut être très gênante au quotidien, que ce soit dans vos activités sportives ou professionnelles. Bien souvent, c’est dans ce contexte que le problème apparaît, la tendinite étant causée par un geste répétitif entraînant le surmenage et l’inflammation d’un tendon. Bénigne dans la plupart des cas, elle doit néanmoins faire l’objet d’une prise en charge adaptée ; en particulier, la kinésithérapie se trouve au cœur du traitement.


Quelques faits intéressants sur la tendinite

  • On dispose de peu de chiffres globaux sur la prévalence des tendinites, tant cette pathologie est variée dans ses localisations et ses causes
  • On sait cependant que le sport est un contexte d’apparition très courant : par exemple, 10% des coureurs à pied et 20% des footballeurs sont ou seront concernés par une tendinite du genou au cours de leur vie
  • Dans le monde professionnel aussi, la tendinite est un mal répandu : elle fait partie des troubles musculo-squelettiques (TMS) les plus fréquents

Quelles sont les causes de la tendinite ?

Les personnes qui développent une inflammation d’un tendon pratiquent généralement une activité, sportive ou non, qui implique des gestes répétés. Pratiquée régulièrement, parfois quotidiennement, l’activité en question finit par provoquer une tendinite. On retrouve donc surtout cette pathologie :

  • Chez les sportifs réguliers, ou ceux qui ont modifié soudainement leurs habitudes d’entraînement (augmentation de la charge d’entraînement, changement de terrain ou d’équipement)
  • Dans certains métiers qui se caractérisent par des mouvements répétitifs : par exemple le nettoyage ou la construction. Les professions où la posture peut poser problème, comme le travail de bureau, favorisent aussi certaines tendinites

Il faut savoir aussi que soumis aux mêmes contraintes, certaines personnes sont plus susceptibles que d’autres de souffrir d’une tendinite. Cela s’explique par plusieurs facteurs de risque : notamment le surpoids, une hydratation insuffisante, l’âge, les maladies métaboliques, ou encore certaines malformations affectant la statique (celles des pieds et des genoux).

Tendinite : quels sont les symptômes ?

Une tendinite se caractérise surtout par la douleur, qui est localisée (au niveau du tendon concerné), et s’installe de manière progressive. Au début, les personnes ne souffrent que pendant l’activité en cause, par exemple l’entraînement, et la douleur disparaît au repos. Mais en l’absence de traitement, la douleur finit par se manifester aussi au quotidien, ce qui pousse finalement à consulter. Plusieurs autres symptômes peuvent apparaître :

  • Un oedème (gonflement)
  • Une rougeur ou une chaleur de la peau
  • Des sensations de crissement ou de frottement pendant les mouvements
  • Des difficultés fonctionnelles

Parfois, des nodules perceptibles au toucher peuvent aussi apparaître sur le tendon.

Comment se déroulent les séances de rééducation ?

La kinésithérapie est indispensable au bon traitement d’une tendinite. Les techniques employées en séance permettent :

  • De soulager efficacement les douleurs
  • D’identifier et traiter les causes de votre tendinite (mauvais geste sportif, mauvaise posture)
  • De reprendre progressivement toutes vos activités sans douleur, en minimisant le risque de récidive

Les kinésithérapeutes ont à leur disposition plusieurs techniques, certaines manuelles et d’autres nécessitant des appareils, pour traiter les tendinites : ultrasons, ondes de choc, massage transverse profond, étirements, exercices musculaires et fonctionnels…L’objectif est de remettre votre tendon en charge, de manière progressive et tout en réduisant les symptômes.

En plus des techniques mentionnées ci-dessus, le rôle du kinésithérapeute est aussi de vous conseiller sur les mesures de prévention et les bonnes habitudes à mettre en place pour prévenir la tendinite. Ces éléments sont particulièrement importants pour les sportifs ! Il s’agit surtout :

  • De veiller à la qualité des échauffements et des étirements entourant les séances de sport
  • De s’assurer que l’équipement sportif est bien adapté (type de chaussures, taille de la raquette de tennis)
  • D’adopter une alimentation et une hydratation adéquates
  • De connaître les postures à adopter et celles à éviter à son poste de travail

En effet, sans modification des habitudes nocives, la tendinite risque de récidiver !

Faites votre bilan diagnostic kiné aujourd’hui

Pour aller plus loin…

Quels traitements médicaux et chirurgicaux pour une tendinite ?

La plupart des tendinites sont bénignes, et disparaissent après une période de repos alliée à une rééducation bien menée. La durée du repos est fixée par le médecin en fonction de son diagnostic. Pour soulager les douleurs, les médecins recommandent généralement d’appliquer de la glace plusieurs fois par jour, et si besoin de prendre des antalgiques ou des anti-inflammatoires non stéroïdiens. Les crèmes anti-inflammatoires peuvent aussi être utiles en cas de tendinite.

La chirurgie reste rare pour ce type de pathologie. On la réserve aux tendinites chroniques, qui résistent aux traitements habituels.

Diagnostic d’une tendinite et examens complémentaires?

Le diagnostic consiste en un examen clinique de la zone douloureuse. Pendant la consultation, le médecin teste la zone lésée, et cherche à provoquer la douleur :

  • Par la contraction des muscles insérés sur le tendons
  • Par l’étirement des tendons
  • Lors de la palpation du tendon

Dans certains cas, une échographie ou une IRM peuvent être demandées, pour préciser les causes de la pathologie.

Laissez votre commentaire