Fracture de Pouteau Colles

La fracture de Pouteau Colles est une fracture qui touche l’extrémité inférieure du radius. Ce type de fracture représente environ 80% des fractures du poignet.

Généralités

Plus fréquente qu’on ne le pense, la fracture de Pouteau Colles est le résultat d’un choc au niveau du poignet. Pour assurer le rétablissement complet du patient, elle doit faire l’objet d’un traitement spécifique, que seuls des professionnels de santé peuvent assurer. Les personnes victimes d’une fracture de Pouteau Colles trouveront dans cet article, tout ce qu’il faut savoir : qu’est-ce que la fracture de Pouteau Colles ? Quels sont ses symptômes ? Comment la traiter ? Les causes et les techniques de prévention sont également abordées.

Définition de la fracture du Pouteau Colles

La fracture de Pouteau Colles est une fracture qui touche l’extrémité inférieure du radius. Ce type de fracture représente environ 80% des fractures du poignet.

Elle concerne principalement les femmes de plus de 50 ans, ménopausées, et dont la densité osseuse est moins importante. Les os du poignet, plus fragiles, sont alors souvent sujets à ce type de fracture. C’est également le cas des personnes qui sont en perte d’équilibre.

On trouve également des fractures de Pouteau Colles chez les sportifs en cas de manque d’échauffement de cette partie du corps. Les sports considérés comme violents (moto, vélo, roller…) sont souvent à l’origineresponsables de chocs importants ou de chutes, à l’origine de la fracture.

Enfin, les enfants et les adolescents, en pleine croissance, peuvent être victimes de cette fracture, en raison de leur densité osseuse moins importante.

Les symptômes

Les symptômes sont immédiats et revêtent les formes suivantes :

  • Une rougeur au niveau du poignet,
  • Une douleur soudaine et importante,
  • Un gonflement soudain au niveau du traumatisme,
  • Une impossibilité à effectuer le moindre mouvement sans augmentation de la douleur,
  • Un échauffement du poignet,
  • Un hématome, en raison du saignement de l’os.

La plupart du temps, le patient maintient son poignet fracturé avec sa main valide. On peut également observer le déplacement de l’os, qui se manifeste par une déformation au niveau du poignet.

Bien entendu, seule une radiographie permet de poser un diagnostic sûr de fracture du Pouteau Colles.

Les causes

La principale cause de la fracture de Pouteau Colles est une chute sur la main. Lorsqu’elle tombe, la personne place ses mains en position d’extension pour amortir la chute. Le choc provoque alors la fracture du poignet. Même en cas de chute anodine, si l’os est fragilisé par des problèmes d’ostéoporose, il peut y avoir fracture.

Mais ce n’est pas la seule cause. Chez les sportifs, un choc violent sur le poignet peut également provoquer ce type de fracture. Les femmes de plus de 50 ans sont également sujettes à cette fracture car leurs os sont moins solides. La cause à retenir ici est donc un problème de densité osseuse. C’est également le cas des jeunes enfants et des adolescents qui sont en pleine croissance.

Commencez votre rééducation aujourd’hui

Pour aller plus loin…

Quels sont les traitements pour une fracture de Pouteau Colles ?

Dès la survenue de l’accident, il est impératif d’immobiliser la main et d’appliquer de la glace sur le poignet. Une consultation chez le médecin, suivie d’une radiographie du poignet, pourra confirmer la fracture de Pouteau Colles. Certaines fractures nécessitent une intervention chirurgicale, d’autres non. Dans tous les cas, le poignet sera immobilisé pendant 6 semaines.

Après cette première phase, il faudra entamer une rééducation du poignet, pour récupérer sa force et sa mobilité. La rééducation est nécessaire, pour pouvoir à nouveau utiliser sa main et toutes ses fonctions. Cette rééducation alternera les séances chez le kinésithérapeute et les entraînements à la maison.

Pour éviter toute forme de complication, le traitement consistera en des exercices mesurés sollicitant le poignet. Le kinésithérapeute alternera des exercices de flexion, d’extension et de prono supination.

Le professionnel pourra également mettre en place des massages, ainsi que des stimulations électriques surimposées. Des exercices permettant de renforcer les préhension au niveau des doigts seront conseillés.

Dans tous les cas, les exercices provoquant douleur et utilisation de la force seront proscrits. En effet, ils pourraient être à l’origine de problèmes comme l’algoneurodystrophie (douleur continue dans la région du poignet). Ce problème qui peut véritablement handicaper les personnes qui en souffrent peut survenir lorsque le traitement adéquat n’a pas été suivi. Mais il n’est pas le seul. Parmi les complications possibles, on retrouve également le problème de cal vicieux qui intervient lorsque l’os se consolide avec un mauvais alignement.

Comment prévenir la fracture du Pouteau Colles ?

L’ostéoporose étant l’un des facteurs de risque les plus importants dans la fracture de Pouteau Colles, il est impératif d’avoir une alimentation équilibrée, riche en calcium et en vitamine D (favorise l’absorption du calcium par les os). Il est aussi conseillé d’éviter la consommation d’alcool et de tabac. La pratique d’un sport doux peut également prévenir l’apparition de l’ostéoporose et donc, d’une fracture du poignet.

Bien entendu, il est conseillé aux sportifs de s’équiper de protections spécifiques, permettant de protéger leur poignet des chocs éventuels.

En cas de fracture de Pouteau Colles, il faut savoir que le risque de récidive est important dans les trois années qui suivent le traumatisme. La phase de rééducation est donc primordiale pour limiter ce risque.

 

La fracture de Pouteau Colles est plus fréquente chez les femmes de plus de 50 ans, dont les os sont fragilisés par les variations hormonales de la ménopause. Néanmoins, elle peut également concerner les sportifs, les enfants et les adolescents. Après un diagnostic médical et une immobilisation, il est primordial de rééduquer le poignet et la main, afin d’éviter tout risque de récidive. Le but de la rééducation kiné est de retrouver une souplesse de l’articulation, des mouvements naturels et la force dont on a besoin pour utiliser correctement sa main. Elle a également pour but d’éviter toute complication, et en particulier l’algoneurodystrophie ou le cal vicieux. Les personnes souffrant d’une fracture de Pouteau Colles sont donc encouragées à suivre scrupuleusement le traitement prescrit ainsi que la rééducation kiné.

Laissez votre commentaire