Névralgie cervico-brachiale

La névralgie cervico-brachiale est une affection douloureuse touchant le cou, et se prolongeant au niveau du bras. C’est une pathologie d’origine nerveuse, qui peut être soulagée par un traitement adapté comprenant des séances de kinésithérapie.

Névralgie cervico brachiale | Cabinet Jérôme Auger | Paris

Généralités

La névralgie cervico-brachiale est le résultat d’une irritation ou d’une compression d’un nerf localisé dans le cou, dont le trajet se poursuit jusque dans le bras. Le plus souvent, la cause de cette problématique est une atteinte des vertèbres cervicales.


Quelques chiffres et faits sur la névralgie cervico-brachiale

  • En raison de sa ressemblance avec la sciatique, la névralgie cervico-brachiale est parfois appelée “sciatique du bras”
  • Elle se déclenche plus fréquemment chez les personnes atteintes d’arthrose cervicale
  • Elle concerne un nombre plus important de femmes que d’hommes

Pourquoi ai-je une névralgie cervico-brachiale ?

Plusieurs éléments peuvent expliquer la compression ou l’irritation d’une racine nerveuse au niveau des cervicales. Le plus souvent, l’atteinte fait suite à :

  • Une arthrose des vertèbres cervicales
  • Une hernie discale
  • Un traumatisme au niveau du cou
  • Une mauvaise posture prolongée

Enfin, la névralgie peut aussi se déclencher chez des personnes atteintes de pathologies comme un cancer ou une infection virale, mais cela reste plus rare.

Quels sont les symptômes de la névralgie cervico-brachiale ?

La douleur est le principal symptôme de cette pathologie. En général, il s’agit d’une douleur unilatérale (qui concerne un seul côté du cou et un seul bras) ; l’atteinte bilatérale est plus rare, mais pas impossible.

A côté de la douleur, souvent handicapante au quotidien, les patients se plaignent également :

  • D’une raideur de la nuque ou du cou (signe annonciateur de la névralgie)
  • D’un engourdissement
  • De fourmillements
  • De troubles de la sensibilité au niveau du cou et du bras
  • De difficultés à mouvoir le cou
  • De maux de tête plus ou moins importants
  • Dans certains cas, de vertiges et bourdonnements d’oreille

Ces symptômes sont généralement perçus comme inquiétants, ce qui pousse les patients à consulter un professionnel de santé rapidement.

Comment se déroulent les séances de kinésithérapie ?

Des séances de kinésithérapie sont généralement prescrites aux patients atteints de névralgie cervico-brachiale. La prise en charge commence toujours par une séance consacrée au bilan diagnostic, qui permet au kinésithérapeute :

  • De comprendre le mécanisme à l’origine de la douleur
  • D’identifier ses causes les plus probables
  • De détecter un éventuel trouble de la posture
  • De détecter d’éventuels signes de gravité, et d’en alerter le médecin

Ensuite, la rééducation comporte plusieurs techniques qui agissent sur différents aspects de la pathologie, notamment :

  • Des massages et techniques musculaires de libération des tensions
  • Des mobilisations du cou et des nerfs
    Du renforcement musculaire visant les muscles de la nuque et du cou

Le renforcement musculaire est important, en effet la névralgie et la perte de mobilité qu’elle entraîne tendent à affaiblir la zone. En complément de ces techniques, l’éducation thérapeutique est un élément clé de la prise en charge, pour corriger la posture et prolonger les effets des séances.

Diminuez vos douleurs

Pour aller plus loin…

Quels sont les traitements médicaux et chirurgicaux ?

Les séances de kinésithérapie viennent compléter le traitement initial de la pathologie, qui comprend :

  • Une période de repos indispensable
  • La prise d’un traitement médicamenteux adapté (AINS, antalgiques, myorelaxants)
  • Éventuellement le port d’un collier cervical

Dans certains cas, un traitement plus fort à base de corticoïdes peut être prescrit par le médecin.

Le recours à la chirurgie est rare; celle-ci n’est quasiment jamais proposée en première intention. Les médicaments contre la douleur, complétés par une rééducation bien menée, sont généralement suffisants.

Diagnostic et examens complémentaires

Le diagnostic de névralgie cervico-brachiale repose sur plusieurs éléments :

  • Un examen clinique du cou et du bras atteint
  • Des tests spécifiques montrant une diminution de la mobilité et de la sensibilité de la zone
  • Des radiographies du rachis cervical, pour mettre en évidence une éventuelle fracture, ou une arthrose cervicale

Laissez votre commentaire