Mal de dos / Lombalgie chronique

La lombalgie chronique est un motif de consultation fréquent. Un bilan complet permet d’en retrouver l’origine en vue de déterminer une prise en charge adaptée. La rééducation complète souvent de manière efficace le traitement.

Mal de dos et lombalgie chronique : causes et traitements | Cabinet Jérôme Auger | Paris

Généralités

Le mal de dos (également appelé lombalgie) est une problématique très commune, qui touche environ 70 % de la population adulte. Lorsque la lombalgie devient chronique, elles peut entraîner une sensation d’inconfort quasi-permanent. Les douleurs du dos sont parfois considérées, à tort, comme une fatalité. Le kinésithérapeute est l’interlocuteur privilégié pour un patient souffrant de lombalgie chronique. Grâce à un large éventail de techniques, ce professionnel de la santé soulage en profondeur les douleurs et aide le patient à prévenir les récidives.


Qu’est-ce que la lombalgie ?

Une douleur aiguë ou récurrente

La lombalgie est une douleur du bas du dos. Elle peut être exacerbée par la fatigue, le froid, le port de charges lourdes, la pratique de certains sports ou tout simplement une mauvaise posture. Elle est dite « chronique » lorsque les symptômes reviennent durant plus de trois mois d’affilée. Si le mal de dos se déclenche soudainement et ne persiste pas plus de quelques semaines, il s’agit d’une lombalgie aiguë. Contrairement à la lombalgie chronique, la lombalgie aiguë n’entraîne que très rarement des complications.

Plusieurs origines possibles

La lombalgie chronique peut avoir plusieurs causes possibles. La plupart du temps, ce type de mal de dos est déclenché et accentué par :

  • Une pathologie spécifique (comme une scoliose, une hernie discale ou une arthrose lombaire) ;
  • Un faisceau de facteurs comportementaux, psychologiques et psychosociaux (tels que la fatigue, le surmenage, le surpoids, le tabagisme ou la sédentarité) ;
  • Des facteurs extérieurs au patient (comme le froid ou l’humidité).

Quel type de lombalgie le kinésithérapeute soigne-t-il ?

Une rééducation efficace contre la lombalgie chronique

Lorsqu’un patient se plaint de douleurs fréquentes dans le dos, son médecin traitant peut lui prescrire des séances de kinésithérapie. En effet, cette dernière est efficace sur les lombalgies chroniques, en particulier si le problème est traité dès les premières années. Pour la lombalgie aiguë et passagère, la prescription d’antalgiques et d’un arrêt de travail de quelques jours sont souvent suffisants.

Un rôle pédagogique

Vis-à-vis d’un patient souffrant de lombalgie chronique, le kinésithérapeute possède un rôle à la fois sanitaire et pédagogique. En effet, il préconise des gestes précis pour améliorer la posture du patient et l’aider à acquérir de bonnes habitudes face à la douleur.

Pourquoi choisir la kinésithérapie pour traiter une lombalgie ?

Une approche globale pour lutter contre le mal de dos

Face à la lombalgie chronique, l’un des principaux atouts de la kinésithérapie est son caractère global et complet. En effet, le kinésithérapeute ne s’attache pas seulement au soulagement symptomatique des douleurs du patient. Il encourage aussi ce dernier à prendre de meilleures habitudes en termes de posture et d’exercice physique. Son but est d’accompagner le patient vers une amélioration profonde et pérenne de son état.

Des approches complémentaires

Les compétences du kinésithérapeute sont complémentaires de celles des autres professionnels de santé. Si la lombalgie est causée par une pathologie (comme la hernie discale ou l’arthrose) ou une blessure grave (suite à un accident du travail ou du sport), la kinésithérapie agit en synergie avec d’autres approches comme :

  • Les traitements médicamenteux (à base d’antalgiques) ;
  • Le port d’une ceinture lombaire ;
  • La balnéothérapie ;
  • La chirurgie orthopédique ;
  • Et parfois, une prise en charge psychologique (notamment après un accident du travail ou un accident de la route).

En cas de mal de dos, comment se déroulent les séances de kinésithérapie ?

Une première évaluation

Durant la rencontre entre le patient et le kinésithérapeute, celui-ci établit un premier bilan ainsi qu’un programme de rééducation personnalisé. Pour cela, il s’appuie sur le profil du patient (âge, corpulence, profession…), sur la nature de ses douleurs au dos, sur les préconisations du médecin traitant et éventuellement sur les résultats des radiographies du dos.

Plusieurs techniques possibles

Pour soulager le patient souffrant de lombalgie chronique, le kinésithérapeute utilise différents procédés tels que :

  • La physiothérapie (avec les technologies du laser et de l’électrostimulation) ;
  • Des massages qui détendent les muscles du dos, réduisent les tensions et atténuent les douleurs au dos ;
  • Des étirements qui permettent d’améliorer la posture et d’apporter un mieux-être physique général ;
  • Des exercices de renforcement musculaire ciblés, visant à gainer les muscles dorsaux et la ceinture abdominale.

Diminuez vos douleurs

Pour aller plus loin…

La kinésithérapie est-elle douloureuse ?

Un traitement doux

L’objectif principal de la kinésithérapie est de réduire durablement les douleurs au dos grâce à des techniques douces. En principe, les séances de rééducation amènent donc un mieux-être, une sensation de détente musculaire ainsi qu’un confort physique général.

Un dialogue nécessaire entre le kinésithérapeute et son patient

En cas de lombalgie importante et invalidante, il se peut que certaines manipulations se révèlent inconfortables. Le kinésithérapeute reste à l’écoute du patient. Il le questionne afin d’instaurer une relation de confiance et de s’assurer que le traitement n’aggrave pas les douleurs.

Laissez votre commentaire