Arthrose cervicale

La cervicarthrose ou arthrose cervicale est une pathologie fréquente qui évolue par poussées régulières. Un fond douloureux peut persister entre les différentes poussées et gêner ainsi le patient. Les douleurs se situent au niveau de la nuque et peuvent irradier vers l’épaule ou dans la région interscapulaire.

Arthrose cervicale (cou) : actes, traitements | Cabinet Jérôme Auger | Paris

L’arthrose cervicale, un motif de consultation courant

L’arthrose, qui correspond à une usure du cartilage des articulations, est la maladie articulaire la plus répandue. Elle se caractérise principalement par des douleurs, et d’autres symptômes souvent handicapants au quotidien. Toutes les articulations peuvent souffrir d’arthrose, mais certaines localisations sont plus courantes que d’autres : en particulier, l’arthrose cervicale (aussi appelée cervicarthrose) touche de nombreuses personnes. C’est une pathologie qui se manifeste généralement par poussées douloureuses, ce qui conduit les personnes concernées à consulter leur médecin. Fort heureusement, il existe des solutions pour soulager et mieux gérer vos symptômes au quotidien ; la kinésithérapie en fait partie.


Quelques données chiffrées sur l’arthrose cervicale en France

  • L’arthrose cervicale se trouve parmi les 5 localisations d’arthrose les plus fréquentes
  • En général, cette pathologie est diagnostiquée à partir de 40 ans
  • Plus des trois quarts des patients atteints d’arthrose souffrent au niveau de la colonne vertébrale

Pourquoi ai-je une arthrose cervicale ?

Plusieurs raisons peuvent expliquer l’usure du cartilage des articulations intervertébrales. Ce problème apparaît plus volontiers chez les seniors, car le vieillissement est un facteur de risque important. Mais l’arthrose cervicale peut aussi se développer :

  • Suite à une succession de microtraumatismes au niveau des cervicales, par exemple en lien avec une activité professionnelle
  • A cause d’une malformation du rachis cervical
  • Après un traumatisme bien précis, le plus fréquent étant le coup du lapin lors d’un accident de voiture

L’hérédité fait aussi partie des facteurs favorisants de l’arthrose en général.

Arthrose cervicale : quels sont les symptômes ?

Dans la moitié des cas, l’arthrose cervicale est asymptomatique et ne provoque pas de douleurs. Les patients symptomatiques rapportent généralement :

  • Un cervicalgie, c’est-à-dire des douleurs plus ou moins intenses dans la région du cou. Dans bien des cas, elles ne se limitent pas au cou, mais irradient vers l’épaule et/ou le crâne
  • Une rigidité du cou
  • Des maux de tête
  • Dans certains cas, des symptômes d’ordre neurologique (fourmillements, engourdissements) liés à la pression exercée par l’arthrose sur la moelle épinière

D’autres patients peuvent aussi développer ce que l’on appelle une névralgie cervico-brachiale, c’est-à-dire une douleur unilatérale de l’omoplate, de la poitrine et du bras, liée à la compression d’un nerf.

Les symptômes peuvent varier d’un patient à l’autre ; la douleur étant le motif de consultation le plus fréquent.

En quoi consistent les séances de rééducation ?

Il n’existe aucun traitement permettant de soigner l’arthrose à proprement parler, c’est-à-dire reformer du cartilage articulaire. Cependant, même si l’arthrose cervicale ne se soigne pas, une bonne rééducation permet de soulager efficacement les symptômes, et de retarder l’évolution de la maladie. C’est pourquoi la kinésithérapie est fortement recommandée, et conduit à une amélioration importante de la qualité de vie des patients. Les bénéfices des séances de rééducation sont multiples. Celles-ci permettent notamment :

  • De diminuer la douleur et la raideur du cou
  • De réduire les névralgies
  • De soulager les spasmes cervicaux

Les techniques employées sont variées, et répondent à des objectifs différents : massages, physiothérapie, étirements, exercices d’assouplissement ou encore de renforcement musculaire…tout est fait pour soulager vos douleurs et votre gêne fonctionnelle aussi durablement que possible.

L’arthrose cervicale est un trouble chronique, qui demande parfois d’effectuer quelques modifications du mode de vie et des habitudes. Le kinésithérapeute est aussi là pour vous conseiller sur la meilleure manière de gérer vos symptômes au quotidien : exercices musculaires à réaliser chez vous, postures à adopter ou à éviter, adaptations ergonomiques du poste du travail…toutes ces modifications sont très importantes pour prolonger les bienfaits de la rééducation.

Faites votre bilan diagnostic kiné aujourd’hui

Pour aller plus loin…

Arthrose cervicale : Quels traitements médicaux et chirurgicaux ?

En cas de cervicarthrose, le traitement médical est toujours privilégié en première intention. C’est seulement dans les situations urgentes, lorsque les patients présentent des symptômes graves comme un déficit moteur, que la chirurgie est indiquée en premier lieu.

Les médicaments les plus fréquemment prescrits ne traitent pas l’arthrose elle-même, mais agissent sur les symptômes. En général, les médecins prescrivent des antalgiques ou des anti-inflammatoires non stéroïdiens, pour soulager la douleur. Une crème anti-inflammatoire peut aussi être utile. Les traitements plus forts, comme les corticoïdes ou les opiacés, sont réservés aux douleurs particulièrement intenses.

L’opération chirurgicale est réservée aux complications graves de la cervicarthrose, c’est-à-dire lorsque l’atteinte a des conséquences sur les nerfs, les artères ou la moelle épinière. L’intervention consiste alors à soulager le nerf comprimé, ou stabiliser les vertèbres lésées ; il s’agit d’un geste risqué, en raison de la proximité de la moelle épinière.

Diagnostic et examens complémentaires

Le diagnostic comprend un examen clinique, qui consiste essentiellement à palper la colonne vertébrale et tester la mobilité du cou, complété par des radiographies du rachis cervical. Sur les radios, l’arthrose est identifiable au pincement de l’interligne, ainsi qu’à la présence d’excroissances osseuses (les ostéophytes) au niveau des vertèbres.

C’est seulement si le médecin suspecte une pathologie sous-jacente (maladie inflammatoire ou infection) que des examens complémentaires sont demandés.

Les questions que vous vous posez

Avatar de  exercices efficaces dans mon cas arthrose cervicale Merci

exercices efficaces dans mon cas arthrose cervicale Merci

Publié le 09/04/22

exercices efficaces dans mon cas arthrose cervicale Merci

Laissez votre commentaire