Fracture de l’humérus

Souvent causée par un accident violent, la fracture de l’humérus est une blessure sévère, qui nécessite une rééducation sur plusieurs mois.

Fracture de l'humérus | découvrez les causes | Institut de kinésithérapie - Paris

Généralités

L’humérus est l’os long qui constitue le squelette du bras, et qui s’étend du coude à l’épaule. En cas de traumatisme, il peut se retrouver fracturé dans sa partie longue, ou au niveau de la tête humérale, qui s’articule avec l’épaule.

Définition

Quand on parle de fracture de l’humérus, on distingue donc 2 types de blessure, qui correspondent à des symptômes légèrement différents :

  • La fracture de la diaphyse humérale, la partie longue de l’os
  • La fracture de la tête humérale, qui est le cas le plus fréquent

Dans les deux cas, il s’agit de lésions osseuses, qui nécessitent une prise en charge urgente ainsi qu’un traitement bien mené.

Quels sont les symptômes d’une fracture de l’humérus ?

La douleur est le principal symptôme de cette lésion. Elle est intense, soudaine, et localisée au niveau du foyer de fracture ; dans certains cas, les patients entendent un craquement net au moment du choc.

La fracture de l’humérus entraîne aussi une incapacité de bouger le bras, et peut s’accompagner d’un déplacement de l’os. Enfin, un hématome ne tarde pas à apparaître au niveau de la lésion.

Des complications sont possibles : en effet, en fonction de sa localisation et de sa configuration, la fracture de l’humérus peut entraîner des lésions vasculaires et/ou nerveuses.

Quelles sont les causes d’une fracture de l’humérus ?

Les fractures de l’humérus peuvent être causées par :

  • Une chute, lors d’un accident domestique ou en extérieur
  • Un accident de la route
  • Un accident sportif correspondant à un choc violent (ski, moto)
  • Un coup violent reçu au niveau de l’épaule ou du bras

Enfin, il faut savoir que les personnes de plus de 60 ans sont plus sujettes à ce genre de lésions, en raison de leur fragilité osseuse (ostéoporose). Il en va de même pour les femmes ménopausées. Chez un senior ou une personne atteinte d’ostéoporose, une simple chute de sa hauteur peut suffire à provoquer une fracture.

Faites votre bilan diagnostic kiné aujourd’hui

Pour aller plus loin…

Quel est le traitement indiqué pour une fracture de l’humérus ?

Le traitement indiqué dépend du diagnostic, qui se fonde essentiellement sur des radiographies de la zone blessée. Cet examen permet de localiser précisément le trait de fracture, et d’identifier d’éventuelles autres lésions.

Dans un premier temps, l’immobilisation du bras et de l’épaule constitue la base du traitement. Elle est suivie d’une rééducation assez longue, entre 3 et 4 mois, effectuée chez un kinésithérapeute. En général, les séances de kinésithérapie commencent 1 mois après l’accident. Elles comprennent différents types de soins et d’exercices :

  • Massages décontracturants et drainants
  • Mobilisation de l’épaule et du bras
  • Exercices musculaires
  • Travail en piscine
  • Réadaptation sportive

Chaque programme de soins est adapté au patient en fonction de son diagnostic, de ses antécédents, et de ses objectifs.

Comment prévenir la fracture de l’humérus ?

On peut difficilement prévenir les accidents responsables des fractures de l’humérus. En revanche, le renforcement musculaire du bras et de l’épaule est toujours utile pour diminuer le risque de fracture, en protégeant mieux l’humérus.

Pour les seniors et les femmes ménopausées, la prévention de l’ostéoporose est un élément clé : pour améliorer la densité osseuse, une alimentation riche en vitamine D et en calcium est recommandée, ainsi qu’une activité physique régulière.

Laissez votre commentaire