Actes pratiqués en kinésithérapie et ostéopathie

Les ondes de choc en kinésithérapie

Vous avez trop tiré sur votre tendon ces derniers temps et depuis plusieurs jours vous ressentez une douleur qui s’amplifie et devient de plus en plus contraignante ? Vous êtes certainement sujet à une tendinopathie. Le traitement d’une tendinite est toujours long. Parfois cette tendinite est rebelle aux traitements médicaux, même bien conduits.

Utilisées à l’origine dans les années 80 pour des bienfaits digestifs, les ondes de chocs ont été dérivées depuis pour prendre la forme d’un traitement pour les tendinites. De forme uniquement focale initialement, depuis 10 ans ont été développées les ondes de choc radiales.

Les ondes de choc radiales et focales sont une technique très efficace et à moindre coût, qui peut être combinée avec des massages kinésithérapie classique. Votre kinésithérapeute du sport spécialisé à Paris est équipé de la dernière génération de machine d’ondes de choc STORZ permettant des traitements courts et efficaces.

Comment fonctionne le traitement par ondes de choc ?

Les douleurs du système musculaire, des insertions tendineuses, de l’épaule ou du talon provoquent une nette restriction des mouvements naturels et portent préjudice à la qualité de vie.

La thérapie extracorporelle par ondes de choc radiales (ESWT) est une méthode thérapeutique moderne et extrêmement efficace. Des ondes acoustiques à haut niveau énergétique sont transmises dans les zones douloureuses du corps et agissent de manière précise en créant de micro-lésions des tissus, ce qui permet d’accélérer leur reconstruction et leur cicatrisation.

Cela implique tout d’abord que l’intervention n’est pas invasive : le point de douleur n’est pas touché physiquement et aucune anesthésie n’est nécessaire. De plus, il n’existe quasi pas d’effets indésirables et les patients de tout âge peuvent en bénéficier. Selon la sensibilité de la personne traitée, la configuration de l’appareil peut être réglée de manière à s’adapter au corps et aux ressentis du patient. Enfin, deux types d’onde peuvent être utilisés afin de cibler précisément la zone douloureuse : radiale pour un traitement proche de la surface de la peau, et focale lorsque la zone à soulager est plus profonde.

Cette thérapie innovatrice permet d’éliminer efficacement les altérations pathologiques au niveau des tendons, des ligaments, des capsules, des muscles et des os. Le cabinet est équipé de cet appareil et nous pouvons nous déplacer à votre domicile puisque l’appareil d’ondes de choc est portable.

Les ondes de choc radiales

Les ondes de chocs radiales sont indiquées pour les pathologies suivantes :

  • Tendinopathies et tendinites: tendon rotulien tendinite rotulienne, tendinite d’Achille, tendinite du moyen fessier, épicondylite latérale, tendinite de la coiffe des rotateurs, tendinite du supra épineux, calcification du supra épineux, tendinite de la styloïde radiale, syndrôme du canal carpien,
  • Bursite du talon, bursite sous acromiale, bursite de la hanche, bursite du genou, bursite des orteils et de l’avant-pied, bursite ischiatique
  • Aponévrosite et fasciite plantaire
  • Epine calcanéenne
  • Elongation musculaire de l’épaule, élongation de la cuisse (quadriceps ou ischios-jambiers), élongation dans le dos
  • Claquage de la cuisse, claquage des ischios jambiers, claquage du mollet (tennis leg), claquage du danseur, claquage des adducteurs,
  • Déchirure musculaire des ischios jambiers, déchirure du grand pectoral, déchirure du mollet et du triceps sural, déchirure musculaire du bras, déchirure musculaire abdominale
  • Capsulite rétractile, rééducation d’une capsulite rétractile par ondes de choc radiales,
  • Fibrose cicatricielle post-opératoire, fibrose cicatricielle du nez, fibrose cicatricielle du ventre, fibrose cicatricielle L5/S1 après hernie discale opérée, fibrose cicatricielle musculaire mollet, fibrose cicatricielle cuisse
  • Cellulite incrustée fibreuse
  • Adhérences post-traumatiques, adhérences après opération, adhérences post-opératoire du genou, adhérences de la cicatrice après opération du ventre, adhérences cicatricielles

Les ondes de choc focales

Les ondes de choc radiales sont utilisées au cabinet avec succès depuis 10 ans. Aponévrosite plantaire, tendinite, épicondylite, tennis elbow…les indications sont nombreuses. Aujourd’hui le cabinet innove une fois de plus avec l’acquisition des ondes de choc focales qui permettent un traitement jusqu’à 12 cm de pénétration dans les tissus : c’est une sorte de bistouri de chirurgien mais sans chirurgie. 1 à 3 séances en moyenne sont nécessaires pour réduire significativement la douleur, tout en diminuant la prise d’anti-inflammatoires.

Spécialiste en kinésithérapie et traitement par ondes de choc à Paris | Jerome Auger

Indications en orthopédie:

  • Tendinopathies : tendon d’Achille (tendon calcanéen), tendon rotulien (tendon patellaire), tendon du moyen fessier, tendons des muscles de la coiffe des rotateurs (tendons de l’épaule), tendon des muscles épicondyliens médiaux et latéraux (épicondylite, épitrochléite)
  • Enthésopathies : l’enthèse est le nom de la jonction entre le tendon et l’os (enthésopathie calcanéenne par exemple)
  • Pseudarthrose
  • Calcification de l’épaule, calcification du coude, calcification des poignets, calcifications du moyen fessier, calcifications du talon et du pied
  • Epine calcanéenne
  • Fasciite plantaire
  • Métatarsalgie
  • Contractures musculaires
  • Elongations
  • Claquage du quadriceps
  • Déchirure musculaire (tennis leg par exemple)

Indications dermatologiques:

  • Plaies non cicatrisantes
  • Ulcères diabétiques et non diabétiques, ulcères du diabète
  • Brûlures de la peau en cicatrisation

Indications urologiques:

  • Maladie de la Peyronie
  • Dysfonctionnement érectile
  • Prostatite

Indications en médecine esthétique:

  • Traitement des cicatrices
  • Traitement de la cellulite fibreuse
  • Traitement des rides

Quels sont les effets bénéfiques des ondes de choc focales ?

  • Augmentation de la circulation sanguine et création d’une néo-vascularisation autour de la zone traitée
  • Fragmentation des dépôts de calcaire de façon à favoriser leur réabsorption
  • Formation de micros courants essentiels au processus de guérison
  • Augmentation de la perméabilité des cellules
  • Stimulation de la division cellulaire
  • Antalgie par la libération d’endorphines
  • Antalgie par hyperstimulation ou théorie du gate control
  • Augmentation de la diffusion de cytokines à travers les parois vasculaires
  • Fragmentation de la fibrose cicatricielle et de la calcification

La technique des ondes de choc focales combinée aux ondes de choc radiales permet d’éviter la prise d’anti-inflammatoires et la chirurgie dans de nombreux cas. La diminution de la douleur apparaît dès la première séance mais le ressenti se fait surtout après 2 ou 3 séances.

Film de présentation présentant l’utilisation de la dernière génération de machine à ondes de choc STORZ :

Quels sont les prix d’une séance d’ondes de choc ?

Les tarifs varient en fonction du type d’onde de choc utilisé :
Une séance d’onde de choc radiales = 70 €
Une séance d’ondes de choc focales = 110 €
Les séances d’ondes de choc radiales sont remboursées par la sécurité sociale et votre mutuelle si elles sont prescrites par un médecin. Nous pourrons vous établir un devis pour votre mutuelle en début de traitement.

Questions fréquemment posées

Quelle est la différence entre les ondes de choc focales et radiales ?

Le principe d’action du traitement reste le même, mais la répartition des ondes est différente.

Lorsque l’on parle d’onde de choc focale, le mouvement des ondes est cylindrique et permet ainsi d’atteindre des zones bien plus profondes (jusqu’à 12 cm). Cette utilisation est en général plus précise et permet d’appliquer les effets exactement où la douleur est ressentie.

D’un autre côté, les ondes de choc radiales agissent en arc de cercle sur le corps, c’est-à-dire que leur répartition est plus large et permet un champ d’action plus généralisé. De ce fait, les ondes agissent plutôt à la surface et peuvent atteindre une profondeur maximale de 5 cm.

Le choix de leur utilisation dépend donc de la localité de la douleur ressentie par le patient. C’est au kinésithérapeute d’estimer laquelle sera la plus appropriée et agira le plus efficacement. Il est aussi tout à fait possible d’avoir recours aux deux types d’onde afin de combiner leurs effets et de garantir un traitement de la tendinite plus efficace, limitant au maximum la prise d’anti-inflammatoire.

Le traitement par ondes de choc est-il douloureux ?

Les patients évoquent souvent une sensation désagréable lors de l’application du traitement mais cela implique rarement une douleur lourde. Grâce au matériel que j’utilise, je peux régler les ondes de choc de manière à respecter la sensibilité de la personne traitée.

Si le traitement est difficile à supporter, les séquences seront espacées et morcelées pour limiter la gêne. De manière générale, la douleur ressentie lors de la séance n’équivaut pas à celle de la tendinite. Sachant que cette pathologie peut progresser et devenir de plus en plus contraignante, je recommande de consulter dès l’apparition des premiers symptômes.

Le traitement agissant sous forme de micro-lésions des tissus, cela ne risque-t-il pas d’empirer la tendinite dans le cas où cela n’est pas efficace ?

C’est en effet l’action de micro-lésion des tissus qui permet une réaction biologique du corps et une cicatrisation accélérée. Néanmoins, son action ne peut pas abîmer sévèrement les tissus avec quelques séances seulement, même en cas d’utilisation inappropriée. Après 8-10 séances, si la douleur persiste sans amélioration nette, nous procéderons à un diagnostic plus complet de l’origine de votre douleur afin d’identifier si vous souffrez bien d’une pathologie indiquée pour le traitement par ondes de choc. J’adapterai par la suite une autre méthode plus adaptée à votre cas, comme des massages de kinésithérapie plus classiques par exemple.

Cette page vous a plu ?
Afin de nous aider à vous proposer toujours plus de contenus pertinents, n'hésitez pas à noter cette page
1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles
16 votes
Moyenne : 3,63 sur 5
Loading...

8 commentaires

Avatar

Si j’ai recours aux ondes de choc, vais-je ressentir des douleurs ?

Répondre
Jérôme Auger

Cela n’est pas obligatoire mais certains patients peuvent ressentir une légère douleur pendant la séance. C’est très variable en fonction des patients et en fonction des cas cliniques rencontrés.

Répondre
    Avatar

    Bonjour Docteur, quelles sont les indications de ce traitement ?

    Répondre
    Jérôme Auger

    Les indications des ondes de choc sont les suivantes : toutes les tendinopathies, enthésopathies, bursites, aponévrosite plantaire, épine calcanéenne, fasciite plantaire, épicondylite, épitrochléite, périostites, styloïdite, capsulite, syndrome du TFL, ténosynovite.

    Répondre
      Avatar

      Combien coûte une séance ? Des forfaits existent-ils ?

      Répondre
      Jérôme Auger

      La séance vaut 70€. Les forfaits ne sont pas possibles puisqu’il s’agit d’actes télétransmis à la sécurité sociale.

      Répondre
        Avatar

        Bonjour, comment savoir si je peux bénéficier de ce traitement ?

        Répondre
        Jérôme Auger

        C’est le bilan diagnostic kiné qui va déterminer si le traitement est indiqué ou contre-indiqué dans votre cas.

        Répondre

          Commentaire

          navigate to top

          COMMENCEZ À TAPER ET APPUYEZ SUR LA TOUCHE ENTRÉE POUR LANCER LA RECHERCHE