L’ostéopathie pour adulte

Les indications de l’ostéopathie sont multiples: des différentes pathologies musculaires aux soucis digestifs et en passant par la sphère ORL, l’ostéopathie permet de soulager un grand nombre de plaintes chez l’adulte.

Ostéopathie pour adulte : actes, déroulement | Kiné du sport | Jérôme Auger | Paris

Généralités

L’ostéopathie pour adulte fait partie des disciplines thérapeutiques axées sur l’apaisement des douleurs du patient. Ces douleurs peuvent être chroniques ou aiguës et concerner aussi bien le dos que d’autres parties du corps (comme les épaules, les bras ou les genoux). L’ostéopathie s’appuie sur des manipulations physiques, qui nécessitent des compétences spécifiques et gagnent à être effectuées par un professionnel afin de maximiser leurs effets bénéfiques. Certains kinésithérapeutes sont formés à l’ostéopathie et choisissent d’inclure cette discipline dans leurs séances.


Qu’est-ce que l’ostéopathie pour adulte ?

Une thérapie douce et englobante

L’ostéopathie est pratiquée soit par un ostéopathe, soit par un kiné-ostéopathe. Pour soulager les douleurs du patient, le praticien s’intéresse à lui dans sa globalité. En effet, loin d’axer le soin uniquement sur la pathologie spécifique qui l’a poussé à consulter, l’ostéopathe questionne le patient sur son hygiène de vie ainsi que sur son bien-être physique et mental. Il se préoccupe également des causes extérieures à la maladie (comme le climat ou l’environnement de travail).

Une approche multifactorielle

La doctrine ostéopathique repose sur l’idée que le corps est un tout cohérent, et non pas simplement la somme de ses parties. Autrement dit, lorsqu’un membre ou un organe est touché par une pathologie, il ne faut pas seulement soigner la partie malade mais il faut aussi prendre soin de l’intégralité du corps du patient.

Quelles sont les pathologies concernées par l’ostéopathie pour adulte ?

Les troubles musculo-squelettiques

L’ostéopathie pour adultes est avant tout connue pour son efficacité sur les douleurs associées aux troubles musculo-squelettiques tels que :

  • Les tendinites ;
  • Les sciatiques ;
  • Le syndrome du canal carpien ;
  • Le mal de dos (ou lombalgie) ;
  • Les douleurs au cou (ou cervicalgies) ;
  • Les douleurs du genou (ou gonalgies).

Cette liste est loin d’être exhaustive. En principe, l’approche globale de l’ostéopathie peut être utilisée pour le traitement symptomatique de très nombreuses affections.

Une infinité de maladies concernées par l’ostéopathie

En-dehors des troubles musculo-squelettiques, les patients atteints d’autres maladies peuvent tirer parti des bienfaits de l’ostéopathie, par exemple en cas :

  • De problèmes ORL (vertiges, acouphènes…) ;
  • De troubles digestifs douloureux (douleurs stomacales ou intestinales, maux de ventre) ;
  • D’anxiété, de surmenage et parfois de dépression ;
  • D’insomnie.

Pour certaines maladies graves (comme la dépression), l’ostéopathie pour adultes ne se substitue pas à une prise en charge médicale (par exemple à un suivi psychiatrique). Elle est plutôt à envisager comme un outil supplémentaire dans le cadre d’une prise en charge pluridisciplinaire.

Ostéopathie pour adulte : quels bénéfices ?

Un mieux-être immédiat

L’atout essentiel de l’ostéopathie est de pouvoir soulager les douleurs en douceur, sans effet secondaire et sans effort physique de la part du patient. Cette discipline est donc particulièrement recommandée dans le cadre d’une rééducation suite à une pathologie invalidante ou à un accident.

Un équilibre retrouvé

Outre le soulagement symptomatique de la douleur, l’ostéopathie procure au patient un mieux-être à la fois physique et mental. Elle favorise la dédramatisation de la maladie, possède des effets relaxants et accompagne le patient dans un processus de guérison plus serein.

En quoi consiste une séance d’ostéopathie pour adulte ?

Un bilan individuel

Bien qu’elle repose sur des principes simples, l’ostéopathie est une discipline exigeante et très technique. Les manipulations effectuées par l’ostéopathe ou par le kiné-ostéopathe doivent être adaptées à la problématique de chaque patient. Ainsi, avant le début du traitement, le praticien met en place un programme de soin en accord avec le patient.

Un éventail de méthodes

L’action bienfaitrice de l’ostéopathie est liée à une pléiade de savoir-faire complémentaires. Une fois le patient allongé et dévêtu, le praticien (ostéopathe ou kiné-ostéopathe) utilise par exemple :

  • Des gestes localisés au niveau des viscères, pour stimuler leur mobilité et supprimer les douleurs ;
  • Des méthodes fonctionnelles afin d’atténuer les tensions dans les muscles et les tendons ;
  • Des techniques d’assouplissement et de renforcement des muscles ;
  • Des méthodes structurelles qui éliminent les douleurs articulaires ;
  • Des techniques de massage des os de la boîte crânienne.

Commencez votre traitement aujourd’hui

Pour aller plus loin…

L’ostéopathie pour adulte est-elle douloureuse ?

Une efficacité en profondeur

En général, l’ostéopathie n’est pas douloureuse. Il arrive cependant que des douleurs préalables (comme celles d’une lombalgie ou d’un syndrome du canal carpien) soit amplifiées par certaines manipulations. Cela ne diminue en rien l’efficacité du traitement.

Une fatigue passagère

Contrairement à d’autres procédés thérapeutiques (comme la thermothérapie), l’ostéopathie peut procurer au patient une sensation de fatigue après coup. Plus la séance d’ostéopathie a été longue et intense (avec des manipulations appuyées), plus le bien-être ressenti peut s’accompagner d’un besoin de repos. Cette sensation est tout à fait normale. Si elle est mal supportée par le patient, le praticien peut adapter la durée et l’intensité des séances.

Laissez votre commentaire