Tendinite de l’épaule : symptômes, diagnostic, traitement

Tendinite de l’épaule : Symptômes, diagnostic, traitement

L’épaule est l’articulation qui relie le bras au thorax. C’est l’une des articulations les plus souvent utilisée dans l’organisme. De part sa position exposée aux traumatismes, sa sur utilisation et sa fragilité, elle est très souvent sujette à des pathologies comme les fractures, les luxations et les tendinites.

Tour d’horizon des symptômes et des traitements efficaces.

L’épaule est un complexe articulaire de 5 articulations qui rassemble la clavicule, le sternum, la 1ère cote, l’humérus et la scapula (omoplate).

La tendinite est une atteinte du tendon que l’on nomme plus particulièrement en médecine sous le terme plus général de « tendinopathie ». Le suffixe -ite sous entend une atteinte inflammatoire des tendons.

La tendinite de l’épaule (tendinite des muscles de la coiffe des rotateurs) est causée par une compression mécanique comme un conflit entre les différentes structures anatomiques osseuses et/ou une diminution de la micro circulation locale. le surmenage local est souvent synonyme de tendinite.

Il existe des tendinite calcifiante (avec formation de calcification dans les tendons, surtout le supra épineux (ou sus épineux)), des tendinites non calcifiantes avec comme origine des conflits sous acromiaux (antérieur ou postérieur), une dégénérescence des tendons (conduisant à une arthrose de l’épaule).

Symptomes et traitements de la tendinite de l'épaule à Paris | Jerome Auger

Evolution de la tendinite de la coiffe des rotateurs(par exemple le tendon du muscle supra épineux)

  • stade 1: tendinite simple, le plus fréquent elle concerne le muscle supra épineux, (ou bien l’infra épineux, le petit rond, le subscapulaire ou encore le tendon du long biceps brachial)
  • stade 2: rupture partielle du muscle sus épineux
  • stade 3 rupture complète du tendon du sus épineux, rupture transfixiante du supra épineux
  • stade 4: ruptures dépassées qui correspondent à des ruptures complètes anciennes qui ont cicatrisées. C’est le pire cas puisque le traitement est très difficile. Seule les ondes de choc radiales peuvent améliorer un peu la qualité des tendons.

Symptômes de la tendinite de l’épaule

  • douleurs à l’épaule avec parfois des irradiations dans la région du deltoïde
  • douleurs au mouvement d’élévation du bras, classiquement on décrit un arc douloureux lors du passage du bras proche des 60° d’élévation (il s’agit d’un accrochage douloureux lors du mouvement d’abduction)
  • douleurs à la palpation des tendons de la coiffe des rotateurs
  • douleurs à la mobilité active et absence de douleur à la mobilisation passive sur un patient relâché
  • douleur à la contraction résistée du muscle. C’est le signe clinique le plus important pour le diagnostic de la tendinite.
  • les douleurs sont plus importantes pendant l’activité alors qu’au repos les douleurs de l’épaule sont calmées
  • on retrouve une atrophie musculaire de l’ensemble de l’épaule lorsque la tendinite évolue depuis plusieurs semaines en particulier, atrophie des fosses supra et infra épineuse et atrophie du volume du muscle deltoïde.

Imagerie

  • La radiographie met en évidence les calcifications des tendons et permet d’éliminer les autres diagnostics évoqués. Les radiographies permettent aussi de voir la position de l’humérus par rapport à l’omoplate et ainsi rendre compte de déséquilibre musculaires causés par les tendinites.
  • L’échographie permet d’explorer les tendons de la coiffe des rotateurs sans être invasif
  • L’IRM complète les examens complémentaires au besoin

Traitements de le tendinite de l’épaule

  • Médical : repos, cessation des activités nocives pour l’épaule avec antalgiques et anti-inflammatoires non stéroïdiens par voie générale ou infiltration locale
  • Kinésithérapie:
    • ultrasons
    • électrothérapie antalgique TENS
    • cryothérapie
    • le massage à visée antalgique et décontracturant
    • massage des points de Knapp, massage des trigger points
    • relâchement musculaire et prise de conscience du relâchement
    • mobilisations passives, actives-aidées et actives pour améliorer et gagner des amplitudes articulaires nécessaires au bon fonctionnement de l’épaule
    • renforcement musculaire des muscles de l’épaule, des muscles fixateurs des omoplates sur le thorax
    • techniques de recentrage actif de la tête de l’humérus
    • reprogrammation neuromusculaire avec des exercices de proprioception de l’épaule
    • éducation à l’abaissement de la tête humérale au cours des mouvements du bras
    • ondes de choc radiales pour créer des micro lésions vasculaires et relancer le processus de cicatrisation. La synthèse de monoxyde d’azote est également un objectif pour diminuer les douleurs. Les ondes de choc sont la meilleure réponse thérapeutique sur les premiers stades de tendinites, associées aux contractions musculaires excentriques et à la reprogrammation neuro-musculaire de l’épaule.

Jérôme Auger kinésithérapeute du sport paris 16 ostéopathe DO

ACTES PRATIQUÉS SUGGÉrÉs

Kinesitherapeute à Paris | Jerome Auger

Arthrose épaules

Tendinite de l’épaule : Traitement par ondes de choc à Paris | Jerome Auger

L’épaule est une articulation suspendue depuis que l’homme a redressé son regard, passant de la position à quatre pattes à la position debout. Le membre supérieur est de ce fait devenu…

Kinesitherapeute à Paris | Jerome Auger

Capsulite

Traitement kiné de l'algoneurodystrophie à Paris 16 par Jerome Auger

Le syndrome douloureux régional complexe (SDRC) ou anciennement appelé algoneurodystrophie ou syndrome algo neuro dystrophie est une pathologie fréquente et…

Kiné-ostéopathe | Jerome Auger de Paris

Onde de choc

Traitement de la tendinite à Paris| Jerome auger

Le traitement d’une tendinite est toujours long. Parfois cette tendinite est rebelle aux traitements médicaux même bien conduits. Les ondes de choc radiales et focales…

Kinesitherapeute à Paris | Jerome Auger

Soigner les douleurs

Traiter la tendinite de l'épaule et soulager la douleur à Paris | Jerome Auger

La cervicalgie est la manifestation clinique d’une douleur de la région cervicale c’est à dire de la base du crâne aux épaules. On distingue la cervicalgie spécifique et non spécifique…

navigate to top

COMMENCEZ À TAPER ET APPUYEZ SUR LA TOUCHE ENTRÉE POUR LANCER LA RECHERCHE