L’ostéopathie pour enfant

Chez l’enfant, plusieurs situations peuvent mener à consulter un ostéopathe: troubles du sommeil, hyperactivité, troubles digestifs, troubles urinaires, troubles de la posture, etc. Le praticien saura dépister et remédier aux déséquilibres responsables de la symptomatologie.

Ostéopathie pour enfant : actes et déroulement | Cabinet Jérôme Auger | Paris

Généralités

Les jeunes patients atteints de pathologies douloureuses, qu’elles soient spécifiques à l’enfance (comme les traumatismes liés à un accouchement difficile) ou non (comme les troubles musculo-squelettiques) peuvent bénéficier des bienfaits de l’ostéopathie. Comment ? Grâce à l’ostéopathie pour l’enfant, une discipline née de la volonté des praticiens d’adapter les méthodes ostéopathiques à des patients en pleine croissance, plus fragiles et souvent plus sensibles à la douleur que les adultes. Tout comme l’ostéopathie pour adulte, l’ostéopathie pour enfant est une approche thérapeutique utile dans de nombreux cas. Elle peut être utilisée seule ou en complément d’autres approches comme la kinésithérapie classique, les traitements médicamenteux ou la chirurgie orthopédique.


Qu’est-ce que l’ostéopathie pour enfant ?

Une discipline ostéopathique à part entière

L’ostéopathie pour l’enfant est proche de l’ostéopathie pour adulte. Les deux méthodes ont plusieurs points communs, tels que :

  • Une conception globale de la maladie et de ses effets sur le corps et la vie du patient ;
  • Une approche basée sur l’idée que la maladie perturbe les équilibres corporels dans leur ensemble ;
  • Une action anti-douleur efficace sur un large éventail de pathologies chroniques ou aiguës.

Une méthode adaptée aux besoins du jeune patient

Malgré les nombreux points communs entre l’ostéopathie de l’adulte et celle de l’enfant, cette dernière constitue une discipline à part entière, bien distincte de la première. Il s’agit d’adapter chacun des gestes habituels de l’ostéopathe aux problématiques du jeune patient, au fait qu’il traverse des phases de croissance ainsi qu’à la fragilité de son squelette (surtout pour les nourrissons).

Quelles sont les pathologies visées par l’ostéopathie pour enfant ?

Des problèmes caractéristiques des enfants

En fonction de son âge, le jeune patient peut connaître diverses problématiques pour lesquelles l’ostéopathie de l’enfant est recommandée. Parmi elles, citons :

  • Les dysfonctions tissulaires causées par un accouchement par césarienne, par l’utilisation d’instruments comme le forceps, ou par une traction importante de la tête du bébé ;
  • Tous les traumatismes liés à une mise au monde difficile (par exemple, si l’enfant est prématuré ou s’il s’agit de jumeaux) ;
  • Toute anomalie dans le développement psychomoteur de l’enfant (un bilan ostéopathique est d’ailleurs conseillé autour de l’âge de six mois) ;
  • Les défauts de posture entraînant des douleurs lombaires (notamment au moment de l’apprentissage de la marche) ;
  • Plus généralement, toute pathologie liée à la motricité de l’enfant.

Des pathologies traditionnellement traitées par l’ostéopathie

Outre les maladies spécifiques à l’enfance et à la petite enfance, l’ostéopathie permet de soulager le jeune patient des douleurs causées par les troubles musculo-squelettiques comme la tendinite ou la lombalgie. Grâce à ce traitement doux et précoce, le risque de récidives douloureuses à l’âge adulte peut être drastiquement réduit. En outre, le patient acquiert une relation plus sereine à son corps ainsi qu’à sa pathologie.

Quels sont les avantages de l’ostéopathie pour enfant ?

Soulager la douleur sans effets secondaires

Par rapport à un traitement médicamenteux, l’un des atouts de l’ostéopathie pour l’enfant est l’absence d’effets secondaires. Cet aspect du traitement encourage le patient à dédramatiser la maladie, à l’aborder plus sereinement et à guérir parfois plus rapidement.

Des conseils personnalisés

Après la séance d’ostéopathie pour enfant, le praticien indique au patient (ou à ses parents) quels gestes effectuer à la maison pour prolonger efficacement l’effet anti-douleur du traitement. Il s’agit souvent d’exercices ludiques et faciles à mettre en œuvre au quotidien.

En quoi consistent les séances d’ostéopathie pour enfant ?

Un premier contact essentiel

Avant tout soin ostéopathique, le praticien prend connaissance de la pathologie du patient, de ses symptômes et de ses besoins. Cette première prise de contact se fait généralement en deux temps : un rendez-vous avec les parents suivi d’une rencontre avec le patient, durant laquelle celui-ci est ausculté. En principe, plus l’enfant est jeune, plus il éprouve des difficultés à exprimer avec précision ses attentes en matière de soulagement de la douleur. Les préconisations du médecin traitant et des parents sont donc particulièrement importantes.

Des gestes adaptés

Après l’établissement d’un programme de soin personnalisé, l’ostéopathe peut commencer la première séance à proprement dit. Le jeune patient est allongé et dévêtu. Selon ses besoins et sa maladie, le praticien réalise des manipulations douces au niveau de la boîte crânienne, des jambes, des bras, du dos, de la nuque ou de l’abdomen.

Commencez votre traitement aujourd’hui

Pour aller plus loin…

L’ostéopathie pour enfant est-elle douloureuse ?

Une thérapie sans douleur

L’ostéopathie pour l’enfant est indolore. Elle consiste en des séries de manipulations adaptées à l’âge de l’enfant, à son rythme de croissance ainsi qu’à sa pathologie. Les gestes de l’ostéopathe ou du kiné-ostéopathe sont doux et l’accent est mis sur le confort du jeune patient, du début à la fin de sa prise en charge.

Aucun effet secondaire

Contrairement à l’ostéopathie pour adulte qui peut parfois laisser au patient une légère sensation d’endolorissement ou de fatigue après la séance, l’ostéopathie pour les enfants est conçue pour n’apporter qu’un soulagement de la douleur, sans aucune fatigue ni douleur après coup.

Laissez votre commentaire