Arthrose lombaire et kiné du sport à Paris | J. Auger

L’arthrose touche aujourd’hui entre 8 et 10 millions de Français. Cette maladie de l’articulation touche l’ensemble des tissus et plus particulièrement le cartilage situé entre les os d l’articulation. Moins souples, nos mouvements deviennent plus douloureux. L’arthrose est le résultat des effets de l’âge, mais d’autres causes peuvent aussi affaiblir précocement le cartilage. Le sport, pourtant essentiel pour une bonne santé peut, à force d’erreur de dosage et d’intensité, contribuer à l’apparition de l’arthrose.

L’arthrose lombaire : qu’est-ce que c’est ?

Il est courant d’entendre les personnes âgées souffrir de mal de dos. L’une des causes possibles de ces douleurs est l’arthrose lombaire.

L’arthrose est une dégénérescence de l’ensemble des tissus de nos articulations. Le cartilage situé entre nos articulations permet aux os de glisser les os sur les autres avec l’aide de la synovie. Ce cartilage se réduit et les mouvements deviennent plus difficiles et douloureux. Le cartilage est un tissu conjonctif, le cartilage permet de joindre nos articulations entre elles et d’amortir nos mouvements.

Le cartilage recouvre chaque surface articulaire de chaque articulation le long de notre dos. Chaque vertèbre qui constitue notre colonne vertébrale est reliée par un disque intervertébral. Ce disque est susceptible de dégénérer et de provoquer à son tour une localisation de l’arthrose nommée discarthrose.
Les vertèbres lombaires, situées sur la partie basse du dos, compriment le disque et frottent en elles.

La douleur ressentie dans le bas du dos provient alors d’une inflammation des lombaires ou d’une inflammation des disques intervertébraux. Des raideurs articulaires apparaissent et peuvent même parfois aller jusqu’à diminuer la mobilité de la personne.

L’arthrose du dos ou l’arthrose lombaire est l’une des localisations les plus fréquentes de l’arthrose mais l’une de celles qui handicapent le moins le patient car les mouvements sont compensés par d’autres articulations.

Les causes de l’arthrose lombaire ?

L’arthrose lombaire est causée principalement par l’âge. Les tissus se modifient avec l’avancée en âge en perdant leur propriété viscoélastique. En conséquence les mouvements sont plus difficiles et des douleurs peuvent apparaitre.

Mais l’arthrose lombaire peut aussi être accentuée par une sur-sollicitation du dos au quotidien. Dans certaines professions, le dos est plus sollicité : métiers manuels, port de charges lourdes, mobilité constante, etc.

Dans certains sports assez intenses, le dos est très sollicité et absorbe de nombreux chocs. Équitation, course à pied, ski et gymnastique sont assez éprouvants pour le dos et peuvent accentuer les effets de l’arthrose lombaire, voire contribuer à son développement.

Des lésions répétées dues à une sur-sollicitation des lombaires créent un terrain propice au développement de l’arthrose.

Enfin, l’obésité peut aussi avoir des conséquences sur l’arthrose des lombaires. Le surpoids crée une charge importante au niveau des vertèbres. Une perte de poids sera recommandée afin de soulager le dos. De plus, l’obésité et le surpoids qui rentrent dans le syndrome métabolique contribue au développement de l’arthrose d’origine métabolique.

Le sport et l’arthrose lombaire ?

Même si le sport fait partie des causes de l’arthrose lombaire, il est aussi une solution pour freiner l’atteinte du cartilage.

En effet, si une activité sportive trop intense provoque une dégradation des disques intervertébraux au niveau des lombaires et des articulaires postérieures, une activité physique plus douce permet d’atténuer les effets de l’arthrose et de contribuer à l’entretien du tissu cartilagineux.

Il est nécessaire pour les patients de rester actif pour conserver une mobilité articulaire. En pratiquant des activités sportives douces et régulières, vous pouvez renforcer vos muscles du dos et préserver vos articulations.

Les sports à privilégier en cas d’arthrose sont : la natation, la marche à pied, le Pilates.

L’arthrose lombaire : les traitements

Afin de traiter l’arthrose lombaire, il est conseillé, dans un premier temps, de consulter un médecin traitant. Celui-ci évaluera l’étendue des lésions et pourra prescrire un traitement médical adapté. Afin d’atténuer les douleurs, le médecin peut prescrire des anti-inflammatoires et anti-douleurs. Le port d’un corset n’est jamais recommandé. Dans les cas les plus graves, une opération chirurgicale est nécessaire. En complément, le médecin oriente le patient vers un traitement par kinésithérapie pour restaurer la mobilité et apprendre des exercices à faire soi-même.

Grâce à leur expertise en rhumatologie, les kinésithérapeutes peuvent intervenir auprès du patient pour atténuer les douleurs, renforcer les capacités musculaires et rééduquer après une opération chirurgicale.

En tant que kinésithérapeute spécialisé dans le sport et spécialiste de l’arthrose grâce à la publication du Grand Livre de l’Arthrose chez Eyrolles en 2016 co-écrit avec le Pr Francis Berenbaum, j’accueille les patients atteints d’arthrose lombaire. Prenez rendez-vous par téléphone ou directement sur mon site pour une première consultation. Nous trouverons ensemble le traitement adapté à vos besoins.

Cette page vous a plu ?
Afin de nous aider à vous proposer toujours plus de contenus pertinents, n'hésitez pas à noter cette page
1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles
2 votes
Moyenne : 5,00 sur 5
Loading...

Commentaire

navigate to top

COMMENCEZ À TAPER ET APPUYEZ SUR LA TOUCHE ENTRÉE POUR LANCER LA RECHERCHE