La pratique d’une activité physique sportive et artistique est essentielle au développement du squelette osseux à tous les âges de la vie. L’activité physique améliore la densité de tissu osseux grace à des contraintes qui, en s’exerçant, enclenchent un processus d’augmentation de la minéralisation osseuse. La pratique d’activités physiques et sportives variées doit donc être encouragée dès l’enfance et se poursuivre tout au long de la vie dans le but de maintenir et maximiser le capital osseux.

 

Le tissu osseux est composé de cellules et il est soumis à des processus de modelage et remodelage tout au long de la vie. Ces processus à l’intérieur du tissu osseux sont sous l’influence d’hormones et de contraintes mécaniques qui lui sont appliqués.

Mécanismes de réponse de tissu osseux aux contraintes mécaniques

L’augmentation des contraintes mécaniques (sports, activités artistiques, activités physiques, les mouvements et contractions musculaires) stimule la minéralisation osseuse. La diminution des contraintes (alitement, micro-gravité, sédentarisation, vie assis / couché) entraîne une perte osseuse rapide.

Exercice physique et minéralisation osseuse

Pour se minéraliser l’os à besoin de contraintes mécaniques qui s’exercent sur lui. Il faut également que ces contraintes provoque une surcharge afin de déclencher la minéralisation. On retrouve ces contraintes lors des exercices de course, de saut, d’impact de balle lors d’une frappe au football par exemple, aux impacts lors des sports de combat,etc.

Effet de l’exercice physique chez l’enfant

Chez l’enfant il est donc important d’avoir une activité sportive intense raisonnée, régulière et raisonnable. La stimulation du tissu osseux est plus importante lors d’épreuves où le poids de corps est impliqué. Les sports portés comme la natation ou le vélo sont moins contraignants et donc stimulent moins la minéralisation osseuse car seules les contractions musculaires viennnent stimuler l’os.

Il est important de commencer une activité physique tôt chez l’enfant car l’os a alors un énorme potentiel de développement. Plus l’activité sportive sera débutée tôt et plus celle-ci entraînera une minéralisation osseuse forte.

Il a été démontré récemment (Goulding 2010) que l’absence d’activité physique chez l’enfant induit un risque de fracture plus élevé.

Effet de l’exercice physique chez l’adulte

Chez l’adulte le risque de fracture augmente avec l’avancée en âge. Les causes sont multifactorielles mais le lien inverse entre diminution de la masse osseuse et risque de fracture est clairement établi.

Cependant il est difficile de faire pratiquer des activités physiques intenses chez les personnes âgées. Par conséquent, il a été démontré que 2 années de renforcement muculaire vertébral entraînait une diminution du risque de fracture chez la femme ostéoporotique.

Des études récentes montrent que 1h de marche / semaine réduisait les risques de fracture de hanche de 6%. 4heures de marche / semaine entraîne une diminution de 41% du risque de fracture de hanche.

Les bénéfices d’une activité physique sont clairement démontrées et validées pour augmenter la densité du tissu osseux et augmenter sa minéralisation. Un seuil existe à l’intensité des exercices et au-delà d’une activité raisonnée il existe des effets délétères sur le tissu osseux : altération des processus de croissance, spécialisation précoce dans certaines disciplines sportives, dérives des comportements alimentaires en lien avec l’activité physique intense dans l’enfance.

Les réactions de chacun aux entraînements physiques induisent une surveillance régulière et la conduite d’exercices sous l’influence des professionnels de santé: médecin du sport et kinésithérapeute du sport.

 

Cette page vous a plu ?
Afin de nous aider à vous proposer toujours plus de contenus pertinents, n'hésitez pas à noter cette page
1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles
Aucun vote
Loading...

Commentaire

navigate to top

COMMENCEZ À TAPER ET APPUYEZ SUR LA TOUCHE ENTRÉE POUR LANCER LA RECHERCHE