Comment trouver un bon kiné ? Comment choisir un kiné efficace et compétent ? Ce sont des questions que tout le monde se pose lorsque l’on a besoin d’un bon kinésithérapeute et que l’on n’est pas très renseigné. Le même problème se pose pour les avocats, les dentistes, et toutes les professions où une relation de confiance est nécessaire. Le bon kiné sera celui qui est compétent dans son domaine de la rééducation mais qui prendra aussi le temps de vous écouter et d’être attentif à vos ressentis.

 

Quels sont les points importants pour s’assurer d’être traité par un bon kiné ?

  • Avoir les bons diplômes et de bonnes qualifications :
    Disposer du diplôme d’Etat de Masseur Kinésithérapeute délivré par l’Institut de Formation en Masso-Kinésithérapie est évidemment un prérequis. Mais d’autres formations complémentaires comme celle des Ondes de choc peuvent être prises en compte.
  • Ne pas confondre kiné et kiné ostéo :
    La kinésithérapie est reconnue comme un domaine paramédical, répondant à un besoin de soin ou de rééducation. L’ostéopathe est lui, à l’inverse, non considéré comme un professionnel de la santé et par conséquent n’est jamais pris en charge par la sécurité sociale. Leurs formations sont différentes et il est important de comprendre que l’un ne se substitue pas à l’autre.
  • Avoir un kiné acceptant les urgences est un élément important car cela permet un meilleur suivi de votre traitement et vous permet, en cas de blocage du dos par exemple, de ne pas être contraint d’interrompre toute activité pendant plusieurs jours.
  • Peu importe la raison de votre consultation, votre kiné doit analyser avec minutie votre cas. Cela implique aussi des massages de kinésithérapie et un travail sur les articulations et les muscles, et l’ensemble de l’appareil locomoteur.
  • Enseigner la kinésithérapie, être membre de comité scientifiques ou rédiger des articles ne sont pas indispensables. En revanche, c’est un atout supplémentaire attestant de l’implication du kinésithérapeute dans son domaine et qui vient renforcer encore sa crédibilité.

Conseils pour trouver un bon kiné à Paris | Jerome Auger

 

Au sein de notre cabinet

 

Le bilan diagnostic kiné

Il est essentiel pour pouvoir mener à bien votre rééducation. Rien ne se passe sans le premier entretien et les premiers gestes de bilan pour évaluer votre état de santé général, les causes de votre perte de mobilité et de votre raideur, les causes de vos douleurs. Ces bilans articulaires, musculaires, de la peau, à la recherche des symptômes conduisent à l’élaboration d’un diagnostic kiné. Après vous avoir écouté attentivement et activement, nous récupérons l’ordonnance ou la prescription du médecin, nous renseignons votre fiche patient avec votre carte vitale pour être remboursé de vos soins de kiné. Ce diagnostic et cette recherche de symptômes permet de fournir un diagnostic en quelques minutes. Plus le kinésithérapeute a de l’expérience et plus cela est facile.

Une fiche récapitulative de bilan diagnostic est adressée à votre médecin prescripteur pour le bon suivi de votre traitement.
 

Les principes et les objectifs de traitement

Le diagnostic amène à établir des objectifs de traitement à court terme, à moyen terme et à long terme. Puis nous établissons des principes de traitement qu’il faudra scrupuleusement respecter.

Exemple d’objectif thérapeutique: atteindre 120 degrés de flexion du genou, tenir 30 secondes une position de gainage.

Exemple de principe: ne jamais faire mal et créer de la douleur
 

La réalisation des séances

  • Nous nous efforçons d’être ponctuel même si les imprévus sont nombreux…!
  • La séance a lieu dans une salle individualisée et personnalisée pendant 30 minutes environ
  • Les séances comportent des techniques de massage, des soins de physiothérapie (électrothérapie, ultrasons, froid, chaud, TENS avec des électrodes), des techniques de mobilisations articulaires, des étirements, des postures, des conseils, des exercices physiques de gymnastique, et l’apprentissage d’exercices à faire à la maison, des exercices instrumentaux, des ondes de choc radiales.
  • Le rythme habituel des séances est très variable d’un patient à l’autre en fonction de la pathologie, de 1 fois / jour, à 1 fois / semaine

 

L’évaluation continue, le bilan et le suivi

Nous évaluons constamment les progrès réalisés afin de vous guider au mieux pour atteindre vos objectifs de vie et vos objectifs sportifs.

Enfin, nous nous séparons en réalisant un bilan final qui récapitule tout ce que nous avons accompli ensemble. S’il reste des questions c’est alors le bon moment !

Rassurez-vous, nous sommes aussi disponibles pour vous accompagner même après votre rééducation, pour vous conseiller et vous guider. N’hésitez pas à nous solliciter, nous vous répondrons toujours.

Cette page vous a plu ?
Afin de nous aider à vous proposer toujours plus de contenus pertinents, n'hésitez pas à noter cette page
1 Étoile2 Étoiles3 Étoiles4 Étoiles5 Étoiles
5 votes
Moyenne : 4,20 sur 5
Loading...

Commentaire

navigate to top

COMMENCEZ À TAPER ET APPUYEZ SUR LA TOUCHE ENTRÉE POUR LANCER LA RECHERCHE